Voir tous les conseils
Voir tous les conseils

Sommaire

5 min

Quand et comment procéder au remplacement de votre pompe à chaleur ?

publié le 18.04.24

Avec plus d’1,1 million de pompes à chaleur installées dans les foyers français*, ce mode de chauffage et de production d’eau chaude s’est imposé comme une solution à la fois écologique et économique sur le territoire.

Alternative efficace et rentable aux énergies fossiles, la pompe à chaleur a une durée de vie comprise entre 15 et 20 ans. Mais alors, quid des modèles installés il y a deux décennies ? Quels sont les signes qui indiquent qu’il est temps de procéder au remplacement de sa pompe à chaleur ? Et comment opérer ce changement ? Thermor vous explique tout dans ce guide complet.

Aérolia - Pompe à chaleur air-eau - Thermor

Aérolia - Pompe à chaleur air-eau

Identifier le moment optimal pour le remplacement

Il y a des signes qui ne trompent pas, et qui vous indiquent clairement qu’il est temps de penser à remplacer votre pompe à chaleur. Dans tous les cas, passé une quinzaine d’année, nous vous recommandons d’envisager sérieusement de renouveler votre équipement.
 

Signes et symptômes annonçant le besoin de remplacement

Votre pompe à chaleur ne démarre plus et votre technicien vous recommande de la changer ? C’est évidemment le symptôme numéro un qui doit vous inciter à songer urgemment à remplacer votre appareil.

2 autres situations doivent vous alerter :

  • Votre pompe nécessite des réglages ou des dépannages fréquents. Dans ce cas, elle est peut-être en fin de vie, surtout si elle a atteint la durée de vie moyenne annoncée à l'achat.
  • Vous observez une augmentation significative de vos factures d'électricité ces derniers mois. Cela peut également être un signe de défectuosité.

Bon à savoir

Il est inutile d'attendre une panne totale de votre pompe pour réagir et prendre des mesures. Surtout que si votre appareil est défectueux, il aura tendance à surconsommer et à perdre son rendement…

 

Évaluation de la durée de vie et performance actuelle

Les pompes à chaleur ont une durée de vie moyenne se situant entre 15 et 20 ans, selon l’utilisation et la qualité de l’entretien.

Notez cependant que même si votre ancienne pompe à chaleur est bien entretenue, elle n’a vraisemblablement pas les caractéristiques des modèles récents, notamment en termes d'efficacité par temps très froid.

En effet, les anciens modèles de pompes à chaleur peuvent avoir des difficultés à fonctionner efficacement à des températures inférieures à -5 °C, ce qui les amène à consommer plus d'électricité pour compenser. De plus, ils ont tendance à fonctionner à pleine puissance même lorsque cela n'est pas nécessaire, ce qui augmente d’autant la consommation énergétique.

Résultat

Il est souvent plus judicieux de remplacer sa pompe à chaleur pour un modèle plus récent et performant plutôt que d’attendre que son équipement soit totalement hors service.

 

Auréa - Pompe à chaleur air-eau - Thermor

Auréa - Pompe à chaleur air-eau

Considérations clés pour choisir une nouvelle pompe à chaleur

Quel que soit le type de pompe à chaleur, gardez à l’esprit que pour faire votre choix, il vous faudra prendre en compte :

  • les habitudes de vie et les besoins de votre foyer;
  • ainsi que les technologies et performances des différents modèles.
     

Adéquation avec les besoins actuels et futurs en chauffage et refroidissement

La pompe à chaleur est un système de chauffage performant et économique, mais pour être au top de son efficacité, il doit être correctement dimensionné.

Ce que vous devez retenir :

  • Une puissance insuffisante (sous-dimensionnement) entraîne une utilisation constante de la pompe à chaleur, et donc une consommation électrique élevée, pour un confort thermique médiocre.
  • Une puissance excessive (surdimensionnement) provoque des arrêts et des redémarrages fréquents de la pompe à chaleur. Par conséquent, le rendement énergétique est réduit.

En d’autres termes, l'installation doit être parfaitement adaptée à votre mode de vie. Notez que l'évolution de vos besoins peut justifier le remplacement de la pompe à chaleur.

Par exemple :

  • à l’arrivée d’un ou plusieurs nouveaux occupants dans le logement;
  • si des travaux d’isolation importants ont été réalisés;
  • au moment de changer les radiateurs ou à l’installation d’un plancher chauffant;
  • si une salle de bains supplémentaire est aménagée;
  • si vous ressentez le besoin de climatisation dans votre habitation, etc.

Bon à savoir

Avant de changer votre pompe à chaleur, pensez à faire réaliser un bilan énergétique et à demander conseil à un professionnel pour dimensionner correctement votre équipement.

 

Comparaison des technologies et efficacité énergétique

Généralement, les pompes à chaleur plus anciennes n’offrent pas les performances énergétiques des modèles de dernière génération.

Grâce aux modèles les plus récents, vous pouvez obtenir :

  • Une efficacité énergétique accrue grâce à la technologie Inverter. Concrètement, la pompe à chaleur Inverter utilise un système de régulation continue de la puissance du compresseur en fonction de la température souhaitée. Ainsi, le compresseur d'un appareil Inverter fonctionne en continu pour maintenir une température constante et optimale dans la pièce.
  • De meilleure performance par temps froid. Les nouvelles pompes à chaleur peuvent fonctionner efficacement même par temps très froid, offrant une chaleur suffisante jusqu'à -15 ou -20 °C. Les modèles d’il y a 20 ans n'étaient guère efficaces en dessous de -5 °C.
  • Moins de nuisances sonores. Les fabricants ont amélioré la conception des pompes à chaleur pour réduire la gêne acoustique, certaines produisant à peine plus de bruit qu'un léger bruissement de feuilles. C’est le cas de la pompe Auréa de chez Thermor qui est ultra-silencieuse (seulement 30 db(A) à 5 m).
  • Une empreinte écologique diminuée. Les modèles récents utilisent des fluides frigorigènes plus respectueux de l'environnement, contribuant ainsi à réduire l'empreinte carbone des systèmes de chauffage.
Nagano Murale Pure - Climatiseur mural - Thermor

Nagano Murale Pure - Climatiseur mural

Processus de remplacement : étapes et conseils

Le remplacement d'une pompe à chaleur doit être effectué par un professionnel qualifié pour garantir son bon fonctionnement.

La pose d’une pompe à chaleur comporte 4 étapes principales :

  1. La pré-visite pour évaluer les travaux nécessaires.
  2. Le remplacement de l’ancienne unité extérieure par la nouvelle et la connexion aux réseaux électrique et de chauffage.
  3. L’installation de l’unité intérieure dans une pièce appropriée de la maison.
  4. La mise en service de la pompe à chaleur pour s'assurer de son bon fonctionnement.

Bon à savoir

Toutes les pompes à chaleur ne sont pas compatibles.

 

La durée de l'intervention peut varier, mais en moyenne, l'installation d'une pompe à chaleur air-eau prend deux jours. Avec une pompe monobloc, ce délai peut même être réduit.

Nos conseils Thermor pour une installation optimale de votre pompe à chaleur :

  • Faites appel à un professionnel certifié RGE pour la pose, et n’hésitez pas à demander plusieurs devis ;
  • Prévoyez un budget suffisant pour couvrir les coûts d'installation et les travaux connexes.
  • Renseignez-vous sur les éventuelles aides financières disponibles en utilisant le simulateur de France Rénov'**.
Nagano gainable basse pression - Pompe à chaleur air-air gainable - Thermor

Nagano gainable basse pression - Pompe à chaleur air-air gainable

Sélection d'un installateur qualifié et déroulement de l'installation

Nous l’avons vu, l'installation de votre nouvelle pompe à chaleur doit être confiée à un professionnel agréé et certifié. Cela vous garantira des travaux réalisés selon les normes en vigueur, et assurera le bon fonctionnement de votre système de chauffage. Qui plus est, un installateur qualifié est apte à vous donner de précieux conseils sur l'utilisation de votre pompe à chaleur et il pourra aussi vous offrir un service après-vente en cas d'urgence.
 

Bon à savoir

Pour trouver un artisan RGE près de chez vous, il existe un annuaire en ligne mis en place par France Rénov’.

 

Quel est le prix d'une pompe à chaleur ?

Le prix d’une pompe à chaleur dépend du modèle, mais aussi du dimensionnement. Voici quelques chiffres pour vous donner un ordre d’idées.
 

Prix d'une pompe à chaleur air-eau

Chez Thermor, nous proposons deux modèles de pompes à chaleur air-eau (tarifs avril 2024) :

  • Notre Auréa, une pompe à chaleur monobloc disponible à partir d’environ 9000€ TTC ;
  • La version avec production d’eau chaude sanitaire, l’Auréa Duo à partir d’environ 12000€ TTC ;
  • La pompe à chaleur split Aérolia, accessible à partir d’environ 9000€ TTC ;
  • Et la version duo de l’Aérolia, disponible à partir d’environ 12000€ TTC.
     

Prix d'une pompe à chaleur air-air

Les pompes à chaleur air-air de chez Thermor se composent d’une unité extérieure et d’une ou plusieurs unités intérieures. Pour ces dernières, retrouvez (tarifs avril 2024) :

  • le modèle console avec notre Nagano, disponible à partir d’environ 1850€ TTC. Ses performances sont notées A+ en mode chauffage, et A++ en mode rafraichissement ;
  • la version murale avec, par exemple, notre Nagano Murale Pure accessible à partir d’environ 500€ TTC. Cette pompe à chaleur air-air chauffe, rafraîchit et purifie l’air de votre intérieur.
  • le type gainable, invisible et silencieux, comme notre Nagano gainable basse pression disponible dès environ 1400€ TTC.

Bon à savoir
 

A ce coût, il vous faudra rajouter le coût de l’unité extérieure ainsi que le coût de l’installation par le professionnel.

climatisation console

Nagano - Climatisation console

Avantages du renouvellement de votre système de chauffage

Opter pour une pompe à chaleur plus récente, c’est pour vous l’occasion de bénéficier des dernières avancées technologiques en matière de chauffage. Voici les principaux avantages à remplacer votre ancienne installation par un modèle dernière génération.
 

Amélioration du confort et réduction de l'empreinte carbone

Les progrès technologiques visent à réduire l'empreinte écologique des pompes à chaleur, avec pour première préoccupation les fluides frigorigènes.

En clair, on assiste au remplacement progressif du R410a, extrêmement polluant, par des alternatives comme le R32, jugé moins émetteur en émissions de GES.

Mais les progrès ne s’arrêtent pas là ! Si vous trouvez votre ancienne pompe à chaleur un peu trop bruyante, sachez que les nouveaux modèles sont bien plus silencieux. Les fabricants s'efforcent d'améliorer le confort acoustique des nouvelles installations pour réduire les nuisances sonores dans votre foyer et pour vos voisins.

In fine, en choisissant une pompe à chaleur de nouvelle génération, vous optez pour un fonctionnement plus silencieux et une meilleure qualité de vie au quotidien.
 

Efficacité énergétique et économies sur le long terme        

Les modèles les plus récents de pompes à chaleur disponibles sur le marché sont souvent classés de A à A+++ énergétiquement parlant. Il s’agit donc d’appareils performants et peu gourmands en énergie.

Notez que grâce à la technologie Inverter, les pompes à chaleur nouvelle génération peuvent ajuster leur puissance de chauffe en fonction de vos besoins réels, tout en anticipant les variations de température extérieure. C’est une bonne nouvelle pour vous puisque vous faites des économies sur votre facture d’énergie tout en optimisant votre confort thermique ! Sans compter que votre empreinte environnementale est automatiquement réduite elle aussi.

Retrouvez nos produits concernés

Comment vous aider ?

trouver un installateur

Cherchez près de chez vous

une question ?

contactez-nous