Voir tous les conseils
Voir tous les conseils

Sommaire

Pompes à chaleur : tout comprendre pour faire le bon choix

publié le 10.03.24

Vous souhaitez changer votre système de chauffage, mais vous ne savez pas lequel choisir ? 

Les pompes à chaleur sont de plus en plus plébiscitées par les foyers français. Économe et écologique, cette solution vous permettra de bénéficier d’un bon niveau de confort thermique en toute saison, tout en améliorant le DPE de votre logement. Zoom sur cette nouvelle technologie de chauffage aux multiples avantages. 

Découverte des pompes à chaleur

Les pompes à chaleur reposent sur une technologie moderne, écologique et économe en énergie. Dans la suite de cet article, Thermor vous propose de découvrir le fonctionnement concret d’une pompe à chaleur pour vous aider à faire le meilleur choix possible. 

 

Définition et principes de base

Une pompe à chaleur est un équipement de chauffage qui utilise les calories de l’air extérieur (pompe à chaleur aérothermique) ou de la terre (pompe à chaleur géothermique) pour produire de la chaleur. Dans le cadre d’une pompe à chaleur aérothermique, une unité extérieure prélève les calories contenues dans l’air extérieur, puis les injecte dans le système de chauffage de l’habitation. 

Qu’elle soit aérothermique ou géothermique, une pompe à chaleur repose sur l’utilisation d’une énergie naturelle et illimitée pour créer de la chaleur au quotidien. En d’autres termes, une pompe à chaleur n’a recours à l’électricité uniquement pour assurer son propre fonctionnement, mais pas pour créer de la chaleur. Cet équipement permet donc de réaliser des économies d’énergie significatives en lien avec votre facture de chauffage

 

Les avantages d'une pompe à chaleur pour le chauffage et la climatisation

En plus de présenter des avantages écologiques et économiques concrets, une pompe à chaleur permet d’assurer un bon niveau de confort thermique à votre logement tout au long de l’année

Par exemple, la plupart des pompes à chaleur air-air sont dites “réversibles”. En d’autres termes, elles permettent de chauffer un logement en hiver et de le rafraîchir en été. Ces climatisations réversibles sont des alliées de premier choix pour vous permettre de bénéficier d’une température idéale au sein de votre habitation tout au long de l’année.

 

Les technologies de pompes à chaleur chez Thermor

Pour répondre au maximum à vos besoins et à vos attentes quotidiennes, Thermor vous propose deux types de pompes à chaleur aérothermiques : les pompe à chaleur air-air et les pompe à chaleur air-eau

 

Les pompes à chaleur air-eau

Les pompes à chaleur air-eau sont des systèmes de chauffage et de refroidissement qui exploitent les calories présentes dans l'air extérieur pour chauffer ou refroidir l'eau d'un système de chauffage central. Ce type d’équipement est composé d’une unité extérieure reliée à une unité intérieure, elle-même raccordée au circuit de chauffage hydraulique de l’habitation. Il peut être installé dans le cadre de travaux de rénovation énergétique ou de la construction d’un nouveau logement. En outre, il est parfaitement compatible avec des planchers chauffants hydrauliques et des radiateurs à eau

Nos modèles de pompe à chaleur air-eau Auréa et Aérolia sont en mesure d’assurer pour vous le chauffage et le refroidissement de votre logement, mais aussi la production d’eau chaude sanitaire. Ces équipements connectés sont parmi les plus silencieux du marché et peuvent être couplés à d’autres systèmes de production énergétique, comme des panneaux photovoltaïques, par exemple.

Les pompes à chaleur air-air

Tout comme les pompes à chaleur air-eau, les pompes à chaleur air-air utilisent les calories de l’air extérieur comme source d'énergie pour chauffer ou refroidir un espace intérieur. Elles se différencient des premières de par la manière d’injecter la chaleur (ou le froid) au sein du logement. En effet, une pompe à chaleur air-air utilise une ou plusieurs unités intérieures capables de diffuser de l’air chaud ou froid dans une pièce. 

Thermor propose plusieurs modèles de pompes à chaleur air-air. Notre modèle Nagano murale pure, par exemple, permet de chauffer l’air d’une habitation, mais aussi de le rafraîchir et de le purifier (grâce à son système UV-C qui purifie l’air avant de le diffuser dans l’espace). Le modèle Niseko murale est, quant à lui, doté de la technologie full inverter qui lui permet de proposer des performances élevées tout en vous aidant à effectuer des économies d’énergie. Enfin, notre pompe à chaleur air-air Nagano console est un équipement connecté de série et pilotable à distance via l’application Intelligent Air (disponible gratuitement sur l’AppStore et le Play Store). 

Choisir sa pompe à chaleur Thermor

Pour choisir l’équipement le plus adapté à vos besoins, voici quelques conseils importants à suivre. 

 

Identifier le système adapté : critères de température et d'efficacité

Comme nous l’avons évoqué précédemment, les pompes à chaleur air-air et air-eau reposent sur l’utilisation des calories de l’air extérieur pour générer de la chaleur. Toutefois, pour assurer un niveau de rendement élevé, il convient de surveiller deux critères essentiels : la température extérieure minimale (selon la zone géographique de votre habitation) et le coefficient de performance de l’appareil.

Pour s’adapter aux différentes régions, les pompes à chaleur sont en mesure de fonctionner, même en cas de températures très basses. Les pompe à chaleur air-air fonctionnent, par exemple, jusqu’à -20°C en extérieur (selon modèle). C’est la raison pour laquelle ce type d’équipement est recommandé pour les habitations situées dans le sud de la France, où les hivers sont plutôt doux. Une pompe à chaleur air-eau, quant à elle, peut fonctionner jusqu’à -25°C en extérieur (selon modèle). Elle est ainsi plus adaptée aux régions du centre ou du nord du pays. 

Si les pompes à chaleur sont en mesure de générer de la chaleur, et ce, même si les températures extérieures atteignent des extrêmes, il convient de garder à l’esprit que cette pratique aura tout de même un impact sur son coefficient de performance (COP). Plus un COP est élevé, plus la pompe à chaleur sera économe en énergie. Si l’équipement choisi n’est pas adapté à la situation géographique du logement ni à ses dimensions en termes de puissance, son COP peut se voir drastiquement impacté, tout comme votre facture de dépenses énergétiques.

 

Combinaison avec la production d'eau chaude sanitaire

Pour choisir correctement son équipement, il convient de bien analyser ses besoins. Une pompe à chaleur air-eau est, par exemple, en mesure de produire pour vous de l’eau sanitaire. C’est le cas notamment de notre appareil Aérolia Duo ou Auréa Duo. Attention ! Une pompe à chaleur air-air n’est pas en mesure de créer de l’eau chaude sanitaire pour votre logement. Il sera alors ici préférable d’opter pour un chauffe-eau thermodynamique ou un chauffe-eau électrique pour assurer vos besoins quotidiens. 

 

Adaptation aux besoins spécifiques

Le choix d’une pompe à chaleur dépend beaucoup de vos besoins spécifiques au quotidien : taille de votre foyer, habitudes de consommation, besoins en eau chaude sanitaire ou en climatisation… N’hésitez pas à faire appel aux conseils d’un installateur professionnel pour vous aider à faire le meilleur choix possible en fonction de votre logement et des habitudes de votre famille. 

Aérolia - Pompe à chaleur air-eau - Thermor

Aérolia - Pompe à chaleur air-eau

Installation, entretien et performance

L’installation d’une pompe à chaleur air-eau ou air-air doit toujours être effectuée par un professionnel certifié RGE. Il s’agit d’une condition sine qua non pour pouvoir prétendre aux différentes aides financières proposées par l’État. En outre, confier la mise en place de votre équipement à un professionnel vous assure la longévité de votre appareil et le bon fonctionnement de celui-ci. 

 

Guide d'installation : étapes clés et recommandations

L'installation d'une pompe à chaleur est une tâche complexe qui nécessite des compétences techniques particulières. Voici les étapes clés qui seront observées au moment de la mise en place de votre appareil, ainsi que quelques recommandations à suivre :

Avant d'installer une pompe à chaleur, il est important de procéder, en premier lieu, à une évaluation approfondie de votre logement (sa taille, son isolation, ses besoins en chauffage et en climatisation, ainsi que l'accès aux sources d'énergie et à l'espace pour l'installation de l'unité extérieure). Une fois cette analyse effectuée, il convient de sélectionner la pompe à chaleur la plus adaptée à votre habitation. Ce choix dépend de divers facteurs, comme le climat, la configuration de votre logement, et vos besoins en matière de chauffage et de refroidissement. 

Une fois le type de pompe à chaleur choisi, ainsi que sa puissance, il convient de déterminer l’emplacement de son unité extérieure. Celle-ci est généralement installée à un endroit bien ventilé, à l'abri du vent et des éléments, à une distance appropriée des fenêtres et des ouvertures de l’habitation. Par la suite, il est essentiel de définir l’emplacement de la ou des unités intérieures à l’intérieur du logement.  

L’installateur professionnel procède ensuite aux raccords des différents éléments de la pompe à chaleur et assure la diffusion du fluide frigorigène au sein de l’équipement. Attention : seul un professionnel RGE est en mesure de manipuler le fluide frigorigène. Une fois l’installation terminée, celui-ci peut procéder à une série de tests pour vérifier la pression du réfrigérant, la mesure du débit d'air et les réglages des paramètres de contrôle.

 

Entretien pour une durabilité maximale

Pour maximiser la durabilité de votre pompe à chaleur, il est indispensable d’assurer son entretien sur le long terme. À votre niveau, nous vous recommandons de vérifier que les unités intérieures de votre pompe à chaleur air-air restent propres (notamment en ce qui concerne les filtres à air) en les nettoyant tous les trois mois. Vérifiez également et de manière régulière l'unité intérieure et l'unité extérieure de la pompe à chaleur pour détecter toute accumulation de poussière, de débris ou d'obstructions. Assurez-vous que les grilles d'aération ne sont pas obstruées et que les zones autour des unités sont dégagées pour assurer une circulation d'air adéquate.

En parallèle, et selon la loi, une pompe à chaleur doit être entretenue par un professionnel tous les deux ans au minimum. Celui-ci est en mesure de vérifier de manière plus approfondie le bon fonctionnement de l’équipement et d’effectuer les réparations nécessaires en cas de besoin. 

 

Comprendre le Coefficient de Performance (COP) et les économies d'énergie

Comme nous l’avons évoqué précédemment dans cet article, le coefficient de performance (COP) d’une pompe à chaleur permet de définir son niveau de rendement. Il offre la possibilité de déterminer le ratio d’énergie produit par l’équipement par rapport à l’énergie qu’il consomme. De ce fait, plus le COP est élevé, plus la pompe à chaleur sera économe en termes d’énergie

Il est donc essentiel de choisir une pompe à chaleur dont le coefficient de performance est supérieur à 3 pour espérer réaliser des économies d’énergie significatives. Néanmoins, n’oubliez pas que le COP peut être influencé par différents facteurs, comme nous l’avons vu précédemment dans cet article.  

climatisation murale dans séjour

Climatisation murale purifiante - Nagano Pure

Aperçu des prix et coûts d'installation

Investir dans une pompe à chaleur peut représenter un budget assez conséquent en premier lieu. Pour autant, cette installation permet de réaliser des économies significatives, qui font d’elle une solution de premier choix à amortir sur le long terme. 

En général, le prix moyen d’une pompe à chaleur air-eau avec eau chaude sanitaire oscille entre 11 000 et 17 000€ TTC (hors coût de l’installation). Sans eau chaude sanitaire, le budget oscille plutôt entre 9 000 et 15 000€ TTC (hors coût de l’installation). Pour une climatisation réversible (monosplit), comptez entre 2 000 et 3 000€ TTC. Établissez un budget aux alentours de 10 000€ TTC dans le cas d’une pompe à chaleur multisplit. Dans ce dernier cas, le prix varie nécessairement en fonction du nombre d’unités intérieures que vous souhaitez installer dans votre logement. 

À ces prix d’achat s’ajoute bien sûr le coût d’installation de votre équipement. Celui-ci peut varier en fonction de l’artisan, de la pompe à chaleur et de la complexité des travaux à effectuer. À noter que de nombreuses aides de l’État sont à votre disposition pour vous aider à financer ces projets de rénovation énergétique.

Retrouvez nos produits concernés

Comment vous aider ?

trouver un installateur

Cherchez près de chez vous

une question ?

contactez-nous