Quelle est la consommation d'un chauffe-eau électrique ?

Quelle est la consommation d'un chauffe-eau électrique ?

Publié le 30.01.2024

Le chauffe-eau électrique est compté parmi les appareils électroménagers qui peuvent être les plus énergivores d’un foyer. 

Le Ministère de la Transition Energétique, l’ADEME, Engie, EDF et TotalEnergies sont tous d’accord : la production d’eau chaude sanitaire représente une part importante des dépenses annuelles du foyer en électricité, en moyenne 10 à 15%

Le chauffe-eau électrique est compté parmi les appareils électroménagers qui peuvent impacter fortement la facture d’électricité d’un foyer. 

Un paramètre à prendre en compte est le prix du kWh de votre fournisseur d’électricité. Admettons qu’il soit de 0,1828 € (1). 

Un autre critère va être la capacité du chauffe-eau. Prenons le cas d’un cumulus de 250L , cela donne le calcul suivant : 

Consommation électrique annuelle = 45.24 x 250 (litres) x 365 (jours) = 4 128 150 Wh, soit 4 128 kWh / an 

Pour estimer le coût à l’année, on multiplie ce résultat par le tarif électrique au kWh (0,1828 €), ce qui donne : 

4 128 x 0,1828 = 754,60 €

Votre chauffe-eau consomme-t-il trop d’électricité ? Quelle est la consommation moyenne d’un chauffe-eau électrique ? Quelles mesures mettre en place pour éviter un surcoût électrique ? Toutes les réponses à ces questions sont dans cet article. 

Duralis - Chauffe-eau électrique - Thermor

Duralis - Chauffe-eau électrique

Fonctionnement d'un chauffe-eau

Le chauffe-eau électrique produit de l’eau chaude sanitaire grâce à un réservoir d’une grande capacité, une résistance et un thermostat. L’eau chaude est ainsi stockée et maintenue à bonne température dans le réservoir et peut être puisée à la demande par les occupants du logement. 

Il existe deux types de résistances pour les ballons d’eau chaude électriques :  

  • La résistance stéatite, qui est protégée par un fourreau et évite ainsi d’être en contact direct avec l’eau, ce qui peut l’entartrer ;
  • La résistance blindée, ou résistance immergée, qui est directement plongée dans l’eau du cumulus.

 

Qu'est-ce qui peut influer sur la consommation d'électricité de mon chauffe-eau ?

Afin d’éviter une surconsommation électrique, il est indispensable de veiller à ajuster au mieux les dimensions de son chauffe-eau

Les critères à prendre en compte pour choisir au plus juste les dimensions de son ballon d’eau chaude sont : 

  • les habitudes de consommation (douches, bains, récurrence, etc.) ; 
  • et le nombre d’occupants à temps plein de l’habitation.

Si vous ne prenez pas en compte ces critères et que vous n’optez pas pour un modèle parfaitement adapté à votre situation, le risque est que l’appareil chauffe plus d’eau qu’il ne vous en faut. Cela pourra avoir pour conséquence une surconsommation électrique

À titre d’exemple, pour un foyer de quatre personnes (2 adultes et 2 enfants par exemple), nous vous conseillons de choisir un chauffe-eau d’une capacité de 200L en moyenne. Si vous prenez régulièrement des bains, vous pouvez songer à vous équiper d’un cumulus de 250L , mais une capacité supérieure sera inutile.
 

Stéatis - Chauffe-eau électrique - Thermor

Stéatis - Chauffe-eau électrique

Combien consomme mon ballon d'eau chaude en moyenne ?

En France, un chauffe-eau consomme en moyenne 800 kWh d’électricité (2) par personne chaque année. De ce fait, l’eau chaude sanitaire figure parmi les principaux postes de dépense en électricité des foyers français, avec le chauffage. 

Votre ballon d'eau chaude consomme-t-il trop d'électricité ?

La consommation de votre ballon d’eau chaude va dépendre de sa capacité et du nombre d’occupants du logement. 

Un chauffe-eau sous-dimensionné va être vidé entièrement de manière régulière. Cela aura pour conséquence qu’il sera rempli d’eau froide régulièrement. Plus la différence de température entre la température de consigne et celle de l’eau dans le ballon est importante, plus le temps de chauffe sera important. La résistance n’ayant pas de variation de puissance, c’est la puissance de celle-ci ainsi que le temps de chauffe qui vont impacter la consommation en électricité. 

Selon l’ADEME (l'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie), ce besoin est en moyenne (réparti sur une année) de 23 à 56 litres d’eau à 40°C par personne. Cela équivaut à 14 à 35 litres d’eau à 55°C. 

En fonction de ces données, vous pouvez estimer la capacité nécessaire de votre chauffe-eau, ainsi que le volume d’eau chaude à 40 °C disponible que peut fournir votre cumulus. On parle de coefficient V40 ou « volume d’eau chaude mitigée à 40 °C ». 

Prenons le cas d’un chauffe-eau de 200L avec un coefficient V40 de 1,75. Cet appareil produira 1,75 fois son volume en eau chaude mitigée à 40 °C, soit 350 L. 

Si votre foyer comporte 5 personnes consommant 56 litres d’eau par jour (5 x 56 = 280), la capacité de votre ballon d’eau chaude est adéquate (il faut bien-sûr compter une marge de confort qui est ici suffisante).

Si la capacité de votre chauffe-eau est adaptée à votre besoin, sachez qu’en moyenne, un ballon d’eau chaude consomme par an : 
-    3 392 kWh pour un appareil de 200L ;
-    4 240 kWh pour 250L ;
-    et 5 088 kWh pour 300L.

Si vous constatez que votre ballon consomme davantage, c’est qu’il y a surconsommation

Chauffe-eau plat Malicio 3 - Thermor

Chauffe-eau plat Malicio 3

Comment réduire la consommation électrique d’un chauffe-eau ?

Il est possible de réduire la consommation de son ballon d’eau chaude en appliquant les quelques conseils suivants.

 

Choisir un modèle connecté

Il existe aujourd’hui des modèles connectés, ceux-ci vous permettent de réaliser des économies d’énergie grâce à un pilotage à distance et à une gestion de votre consommation d’énergie au quotidien. Vous souhaitez en savoir plus ? Découvrez notre page dédiée au chauffe-eau connecté.
 

Programmer le chauffe-eau en heures creuses

Si vous avez souscrit à un abonnement Heures Creuses / Heures Pleines, durant ces créneaux horaires (généralement entre 23h et 6h du matin et entre 12h et 13h, mais il existe d’autres horaires), vous bénéficiez d’un prix au kWh plus bas. Il est tout de même important de préciser que l’abonnement pour un contrat en heures creuses est préconisé par votre fournisseur d’électricité tout en prenant en compte vos équipements et la consommation de votre logement.

Dans le cas où vous n'avez pas souscrit à cet abonnement, vous avez toujours la possibilité de lui adjoindre un contacteur de chauffe-eau Jour/Nuit. Cette astuce vous permettra de déterminer des tranches horaires de fonctionnement automatique pour votre appareil.

 

Régler le chauffe-eau à la bonne température

Notre deuxième conseil consiste à régler correctement la température de votre ballon d’eau chaude

Pour éviter les accidents, nous vous conseillons d’installer un mitigeur thermostatique anti-brûlures à la sortie du ballon. Il agira de façon à limiter la température de l’eau au niveau des robinets et de la douche. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter l’Arrêté Freddy.

Attention à ne pas descendre la température en dessous de 45°C ! Certaines bactéries (légionelles et salmonelles) se développent dans les eaux stagnantes à cette température et sont la cause de maladies graves : la légionellose et la salmonellose.

 

Couper l’alimentation en cas d’absence longue durée

Vous vous absentez plusieurs jours, voire semaines ? Songez à couper l’alimentation de votre chauffe-eau pour éviter une consommation électrique inutile. 

 

Isoler les parois et les tuyaux d'eau chaude

Pour réduire la consommation de son chauffe-eau, une astuce simple, mais à laquelle on ne pense pas spontanément, consiste à isoler les tuyaux d’eau chaude. Ainsi, l’eau contenue dans les canalisations refroidira moins vite et les utilisateurs auront moins besoin de puiser d’eau chaude. 

Comment faire ? Il suffit de calorifuger les tuyaux grâce à des manchons isolants. Il est également possible et conseillé d’installer un isolant autour de la cuve pour éviter les déperditions thermiques.

 

Détartrer régulièrement le ballon d’eau chaude

Un chauffe-eau entartré, c’est une facture électrique qui gonfle ! En effet, le ballon d’eau chaude surconsommera, car la résistance victime du calcaire sera moins performante. 

Pour prévenir cette situation, il est important de procéder à un détartrage de votre appareil tous les deux ans. Il est préférable de faire appel à un professionnel, qui vidangera la cuve avant de la nettoyer. Découvrez notre article dédié : comment détartrer son chauffe-eau.

(1) Tarif du kWh en heures creuses observé chez EDF début 2024.

(2) Source : https://particuliers.engie.fr/depannages-services/conseils-equipements-chauffage/conseils-chaudiere/consommation-ballon-eau-chaude.html