Voir tous les conseils
Voir tous les conseils

Sommaire

Comment bien choisir son chauffe-eau ?

Découvrez nos simulateurs

Légionellose : à quelle température régler votre chauffe-eau pour limiter les risques ?

publié le 24.11.23

Plus de 1 300 cas de légionellose sont référencés chaque année en France (1). Afin de vous éviter de contracter cette maladie potentiellement mortelle, nous vous livrons ci-dessous les bonnes pratiques d’utilisation d’un chauffe-eau, notamment le réglage de la température.

Définition de la légionellose

Mécanismes de transmission

La légionellose est une maladie qui affecte le système pulmonaire. Elle a pour origine une bactérie appelée Legionella pneumophila. Cette maladie, touchant principalement les adultes, n’est pas contagieuse. Les personnes contaminées ont été en contact avec les légionelles par inhalation de microgouttelettes. Ainsi, c’est souvent à l’occasion d’une douche que la contamination a lieu.
 

Risques associés à l'eau chaude sanitaire

La bactérie Legionella se développe dans l’eau stagnante ou dans une eau située entre 25 et 42°C (2). L'eau sanitaire, destinée à un usage domestique, notamment pour la consommation, la cuisine et l'hygiène, est un terrain particulièrement apprécié par les légionelles. Les principales sources d’infection dans un foyer sont donc le chauffe-eau et les systèmes de distribution d’eau qui favorisent la prolifération s’ils ne sont pas réglés et entretenus correctement.

En outre, les conditions de propagation des légionelles impliquent que de nombreux établissements accueillant du public doivent prendre des précautions. C’est le cas notamment des hôtels qui bénéficient d’un système de refroidissement d’eau des spas, des immeubles de bureaux dotés de tours de refroidissement d’eau ou encore des hôpitaux traitant certaines maladies à l’aide d’appareils de thérapie respiratoire.

Duralis - Chauffe-eau électrique - Thermor

Duralis - Chauffe-eau électrique

Gravité potentielle de la maladie

Les personnes atteintes de légionellose développent généralement des symptômes grippaux. C’est pourquoi, en cas de fièvre, de toux et de difficultés respiratoires, il convient de consulter rapidement un médecin. Prise à temps et soignée efficacement (à base d’antibiotiques), la légionellose n’a pas de graves conséquences sur la plupart des personnes concernées.

Cependant, cette maladie peut être très dangereuse pour les personnes les plus sensibles comme les individus immunodéprimés ou les personnes âgées. Pour elles, les risques de pneumonie sévère et de complications respiratoires sont décuplés. De plus, la nature insidieuse de la légionellose, présentant des symptômes similaires à ceux de la grippe, peut conduire à un retard dans le diagnostic et le traitement, exacerbant ainsi le risque de complications graves pouvant mener à la mort.

Au-delà des conséquences individuelles, la légionellose présente des défis pour les systèmes de santé publique. Les épidémies peuvent avoir un impact significatif sur les ressources médicales, les soins intensifs et les capacités hospitalières. Ainsi, la gravité potentielle de la maladie du légionnaire nécessite une vigilance accrue, des mesures préventives rigoureuses, et une sensibilisation afin de minimiser les risques et de protéger la santé publique.

Aéromax 5 - Chauffe-eau thermodynamique - Thermor

Aéromax 5 - Chauffe-eau thermodynamique

Prévention et lutte contre la légionellose

La prévention de la légionellose commence par une régulation thermique rigoureuse du système de distribution d'eau en suivant les réglementations françaises, notamment la circulaire interministérielle du 3 avril 2007 dédiée aux installations sanitaires.
 

Importance de la régulation thermique

La mesure principale à prendre pour réduire les risques de prolifération de la bactérie Legionella est de réguler la chaleur de ses systèmes d’eau. Maintenir une température adéquate dans les chauffe-eau et les réseaux de distribution est essentiel. Notez qu’une eau chauffée à une température élevée inhibe la croissance de la bactérie, tandis qu'une température trop faible favorise sa multiplication. La régulation thermique s'étend également à la distribution d'eau potable, aux robinets, et aux systèmes électriques, formant un ensemble de pratiques préventives.
 

Recommandations pour un chauffe-eau sécurisé

Pour garantir la sécurité d'un chauffe-eau et prévenir la légionellose, il est crucial de suivre les recommandations générales suivantes :

  • Surveiller attentivement la température de l'eau dans le ballon et le système de distribution, en veillant à maintenir un niveau qui empêche la croissance des légionelles.
  • Installer des dispositifs de régulation thermique fiables et vérifier régulièrement leur bon fonctionnement.
  • Porter une attention particulière aux chauffe-eau électriques équipés de pompes, ainsi qu'à la distribution d'eau potable dans l'ensemble du système.
  • Supprimer les zones où l’eau stagne.
  • Lutter contre les dépôts de calcaire sur le réseau d’eau chaude sanitaire et la corrosion des équipements.
Blindé - Chauffe-eau électrique - Thermor

Blindé - Chauffe-eau électrique

Conseils pratiques pour minimiser les risques

Voici quelques actions concrètes et faciles à mettre en place pour limiter le risque d’attraper la légionellose à cause d’une mauvaise utilisation de votre chauffe-eau.
 

Surveillance de la température de l'eau

Puisque la viabilité des légionelles est vraiment diminuée à partir de 50°C (2), il est important de régler le thermostat du ballon en ce sens. Surveillez régulièrement la température du chauffe-eau pour vous en assurer. N’hésitez pas à ajuster le thermostat si nécessaire pour assurer une distribution homogène d'eau chaude, sans pour autant le monter trop haut pour éviter les brûlures.
 

Choix d'équipements adaptés pour l'eau chaude sanitaire

Avant toute acquisition, assurez-vous de bien opter pour des équipements adaptés à l'eau chaude sanitaire. Il peut s’agir d’un chauffe-eau électrique ou d’un chauffe-eau thermodynamique, à vous de choisir en fonction de vos préférences personnelles, des coûts d'installation et de l'accessibilité aux sources d'énergie. Choisissez en priorité un chauffe-eau conforme à vos besoins et respectant les normes de sécurité. La sélection d'un équipement adéquat contribue à une distribution d'eau chaude fiable, réduisant ainsi le risque de contracter la légionellose.
 

Maintenance et vigilance sur les points d'eau

La maintenance des points d'eau de votre foyer est tout aussi importante. Nous vous conseillons par exemple de :

  • Nettoyer, détartrer et désinfecter régulièrement toute votre robinetterie sans oublier les embouts et les joints (pommeaux de douche, filtres, flexibles de douche compris).
  • Éliminer les points morts en laissant l’eau circuler en continu pour prévenir la stagnation. De même, vous pouvez éponger l’eau présente dans chaque robinet pour éviter qu’elle ne stagne.
  • Vider et nettoyer périodiquement le réservoir et le ballon d'eau pour éliminer tout résidu propice à la prolifération bactérienne.
  • Purger les conduits restés au repos pendant une certaine période (dans une résidence secondaire par exemple).

L’essentiel à retenir est qu’un bon ajustement de la température de votre chauffe-eau vous permet de prévenir les risques de légionellose. Il est d’ailleurs recommandé de régler le thermostat du cumulus au-dessus de 50°C. Ce geste simple crée un environnement hostile à la prolifération des légionelles et vous procure ainsi une sérénité d’esprit.

Retrouvez nos produits concernés

Comment vous aider ?

trouver un installateur

Cherchez près de chez vous

une question ?

contactez-nous