Voir tous les conseils
Voir tous les conseils

Sommaire

Comment bien choisir son chauffe-eau ?

Découvrez nos simulateurs

Comment bien régler la température de son chauffe-eau électrique ?

publié le 25.10.22

Quand on sait que 15% de la consommation en énergie des foyers français sert à l’alimentation en eau chaude sanitaire, on peut être tenté de vouloir baisser ce poste de dépense. 

Il est possible de jouer sur le thermostat du cumulus pour faire des économies et gérer au mieux la consommation électrique de votre chauffe-eau. Mais ce réglage ne doit pas se faire de n’importe quelle façon. Dans cet article, nous vous expliquons comment bien régler la température de votre chauffe-eau.

Quelle est la température idéale pour un chauffe-eau ?

Un chauffe-eau consomme en moyenne 800 kWh par an et par Français(1), c’est donc un poste de dépense qui peut être assez important, mais que l’on peut réduire grâce à quelques astuces. Parmi celles-ci, on peut adapter la température de son chauffe-eau. Mais quelle est la température idéale pour un chauffe-eau ? On vous répond. 

Stéatis - Chauffe-eau électrique - Thermor

Stéatis - Chauffe-eau électrique

Risques sanitaires d'une température trop basse : légionellose

Régler son chauffe-eau à une température trop basse peut entraîner une contamination de l’eau par des bactéries dont font partie les légionelles, à l’origine de la légionellose
Cette maladie mortelle (environ 10% de décès parmi les malades), touche les poumons et provoque une toux importante ainsi qu’une forte fièvre.

Cette infection n’est pas contagieuse, mais elle est dangereuse, surtout pour les personnes âgées ou fragiles. Elle ne s’attrape pas en buvant l’eau contaminée, mais en inhalant des gouttelettes d’eau infectée, par exemple au moment de la douche. Selon Santé Publique France, 1500 personnes sont touchées par cette infection grave chaque année en France(2).

La légionelle prolifère :

  • dans les sols humides ;
  • ou dans de l’eau tiède dont la température est généralement comprise entre 25°C et 45°C.

Pour éviter la prolifération de la légionelle dans votre système d’eau chaude sanitaire, il est recommandé de régler la température de votre chauffe-eau au-dessus de 50 °C.

Dangers d'une température trop élevée : brûlures et gaspillage énergétique

Maintenir une eau sanitaire trop chaude occasionne une surconsommation énergétique sans pour autant vous apporter plus de confort. Pour faire des économies, avouez que ce n’est pas l’idéal !

Une eau trop chaude dans votre cumulus peut aussi entartrer plus rapidement votre équipement. En effet, dans une eau à température élevée, les sels minéraux se cristallisent et forment du tartre plus rapidement.

Enfin, en réglant à une température trop chaude votre chauffe-eau, le risque de brûlures est réel. Il dépend de trois facteurs :

  • la température de l'eau ;
  • la durée de l'exposition ;
  • et la résistance de la peau à la chaleur.

Chez les adultes en bonne santé, le risque de brûlures est nul lorsque la température de l'eau est inférieure à 44 °C. À 49 °C, 10 minutes d'exposition sont nécessaires pour provoquer des brûlures du deuxième degré, tandis qu'à 60 °C, seulement 5 secondes suffisent*.

À noter : Les enfants se brûlent environ quatre fois plus rapidement que les adultes à température égale, en raison de la minceur de leur peau (0,5 mm contre 2,5 mm chez les adultes). Cette susceptibilité accrue aux brûlures est également observée chez les personnes âgées, qui ont une peau plus mince et moins bien vascularisée que celle les adultes en bonne santé.

Blindé - Chauffe-eau électrique - Thermor

Blindé - Chauffe-eau électrique

Comment régler la température de son ballon d'eau chaude ?

Régler la température de son chauffe-eau peut se faire de différentes manières selon le type d’appareil dont vous disposez, mais globalement, la manœuvre est assez simple à réaliser.

 

Pourquoi régler la température d'un chauffe-eau thermodynamique ?

Un chauffe-eau thermodynamique est un appareil de production d’eau chaude composé d’une pompe à chaleur et d’une cuve. L’eau qui est stockée dans la cuve est chauffée principalement par la pompe à chaleur, une résistance d’appoint électrique peut venir en relai en cas de besoin.

Grâce à sa commande digitale, régler la température d’un chauffe-eau thermodynamique est facilement accessible. Sur les anciennes gammes de chauffe-eau thermodynamique comme l’Aéromax 2 et l’Aéromax 3, la température est indiquée avec des chiffres.

Le réglage de la température des chauffe-eau thermodynamiques actuels comme l’Aéromax 5 ou l’Aéromax Split 3 est réalisé avec des pictogrammes sous forme de pommeaux de douches. Le réglage de la température d’un ballon d’eau chaude thermodynamique varie suivant le nombre de pictogrammes indiqués sur ces modèles. Vous trouverez la correspondance du nombre de pictogrammes affichée, du mode et de la température associée sur la notice de votre chauffe-eau thermodynamique.

Pour votre confort, la logique de chauffe de ces cumulus à énergie renouvelable cadre la température maximale et minimale. 

  • La température minimum est de 50°C afin d’éviter le développement de bactéries dans l’eau de stockage.
  • La température maximum de 62 °C a été choisie pour limiter l’entartrement, la formation de calcaire tout en garantissant une température raisonnablement élevée pour bénéficier de suffisamment d’eau chaude tout en privilégiant les économies d’énergie.
Aéromax Split 3 - Chauffe-eau thermodynamique - Thermor

Aéromax Split 3 - Chauffe-eau thermodynamique

Bien régler la température d'un chauffe-eau thermodynamique

Certains chauffe-eau thermodynamiques disposent d’un boîtier de commande digital pour procéder aux réglages. L’interface est intuitive et donc facile d’utilisation. Vous pouvez accéder au menu puis sélectionner la fonction qui permet de régler la température de l’eau chaude sanitaire. D’autres modèles, comme les modèles Aéromax Access et Malicio 3 possèdent une commande avec des boutons sans possibilités d’accéder au menu. 

Chez Thermor, nos modèles de chauffe-eau thermodynamiques disposent de plusieurs programmes. 
Sur notre modèle Aéromax 5, par exemple, il existe deux modes :  

  • le mode AUTO qui gère la production d’eau chaude en fonction de votre consommation ;
  • le mode MANUEL qui permet de paramétrer manuellement la température de l’eau.

En mode AUTO, votre appareil va calculer votre besoin en eau chaude selon votre consommation des jours précédents. Selon votre profil de consommation, la consigne d’eau chaude sera ainsi automatiquement ajustée entre 50 °C et 62 °C. En mode AUTO, le chauffe-eau utilisera en priorité la pompe à chaleur pour fonctionner. En second recours, un appoint électrique peut-être nécessaire si la demande en eau chaude est conséquente. 

Sur notre modèle Aéromax 5, vous pouvez sélectionner le nombre de douches souhaitées. Il existe deux modes de fonctionnement : 

  • Le mode ECO inactif : le chauffe-eau utilise en priorité la pompe à chaleur pour chauffer l’eau. L’appoint électrique peut être utilisé si la pompe à chaleur ne suffit pas pour atteindre la consigne de température.
  • Le mode ECO actif : seule la pompe à chaleur est utilisée ; l’appoint électrique n’est pas possible.   

Enfin, la fonction BOOST est utile si vous avez un besoin ponctuel accru en eau chaude. Vous pouvez activer cette fonction pour 1 à 7 jours. Le chauffe-eau augmentera sa production d’eau chaude sanitaire en utilisant la pompe à chaleur et l’appoint électrique en même temps. La température de consigne (fixe) est de 62 °C . Le fonctionnement initial du chauffe-eau reprend dès que la période de programmation est terminée. Il est possible de désactiver la fonction BOOST à n’importe quel moment.

Aéromax 5 - Chauffe-eau thermodynamique - Thermor

Aéromax 5 - Chauffe-eau thermodynamique

Comment ajuster la température sur un ballon électrique ?

Avant de procéder aux réglages, assurez-vous de couper l'alimentation de votre chauffe-eau. Localisez ensuite le thermostat, généralement situé sous la cuve ou le réservoir. Le mode de réglage diffère selon la forme qu’il prend :

  • S’il s’agit d’une molette graduée indiquant directement les températures, tournez simplement la molette sur la température désirée.
  • Si votre appareil est équipé d’une molette graduée de 1 à 5, consultez la notice du chauffe-eau pour déterminer la position à choisir en fonction de la température souhaitée. Prenez ensuite la température au robinet une fois le chauffe-eau en marche, en plaçant un thermomètre sous l'eau. Si c'est trop froid, augmentez le curseur ; si c’est trop chaud, baissez-le légèrement.
  • Si le thermostat prend la forme d’une molette indiquant + et -, il peut être un peu complexe à régler, car moins précis. Pour éviter de travailler à l'aveugle, mesurez d'abord la température de l'eau au robinet. En fonction du chiffre, adaptez les réglages en insérant un tournevis dans la fente prévue et en le tournant vers le + ou le - selon vos besoins.
     

Régler son chauffe-eau selon qu'il soit neuf ou ancien

Un chauffe-eau ancien se règle généralement à l’aide d’une molette située sous le capot du chauffe-eau, au bas de l’appareil. Selon l’ancienneté de votre modèle, vous pouvez avoir besoin d’un tournevis pour le réglage. N’hésitez pas à consulter la fiche technique de votre chauffe-eau si besoin. 

Quoi qu'il en soit, il est impératif de commencer par couper l’alimentation du chauffe-eau. Selon les cas, il peut être nécessaire de couper directement le disjoncteur. 
Si nécessaire, dévissez-la ou les vis qui maintiennent le capot. 

Sur les modèles de chauffe-eau récents, il est possible que les réglages se fassent via un boîtier de commande. Dans ce cas, la manipulation est encore plus simple : il vous suffit d’accéder au menu puis de sélectionner la commande qui permet de régler la température.

Duralis - Chauffe-eau électrique - Thermor

Duralis - Chauffe-eau électrique

Conseils pour une utilisation éco-responsable de votre chauffe-eau

Vous souhaitez faire un geste pour l’environnement en limitant la consommation d’électricité et d’eau chaude ?

Commencez par ajuster la température de votre ballon d'eau chaude à 55 °C*, de façon à limiter la consommation d'électricité et d'eau. Vous pouvez aussi revoir l’emplacement de l’appareil, en le rapprochant des points d'eau chaude. L’objectif ? Réduire les pertes de chaleur lors de la circulation de l'eau.

Pensez aussi à isoler les tuyaux d'eau chaude sanitaire. C’est une astuce efficace pour limiter les pertes de chaleur, surtout si votre chauffe-eau se trouve dans un espace non chauffé (sous-sol, garage, etc.).

Et enfin, ne négligez pas l'entretien de votre équipement. Car prendre trop à la légère ce check-up peut entraîner une réduction significative du débit d'eau chaude, notamment en raison de la formation de calcaire. Assurez-vous donc de faire nettoyer et contrôler votre chauffe-eau chaque année pour prolonger sa durée de vie et réaliser des économies d’énergie.
 

Comment et pourquoi éteindre votre chauffe-eau pendant vos absences ?

La production d'eau chaude sanitaire constitue la deuxième dépense énergétique des ménages français (la première étant le chauffage). Elle représente environ 10 à 15 % de la consommation d'énergie dans les logements.

L'Ademe** souligne que couper son chauffe-eau pendant une absence prolongée peut générer des économies significatives. Et en effet, le maintien de l'eau à une température constante de 55 °C à 65 °C nécessite que le chauffe-eau se mette en marche régulièrement, consommant ainsi beaucoup d’énergie.

Vous vous absentez plus de quelques jours ? Alors, pensez à couper votre chauffe-eau. Pour ce faire, vous pouvez :

  • Couper l’arrivée d’eau ;
  • Et couper le groupe de sécurité au niveau du disjoncteur.

Vous avez choisi un chauffe-eau dernière génération ? Alors, il est probable qu’il intègre un mode « absence ». Dans ce cas, il vous suffit de l’activer, depuis le tableau de commande, ou bien sur l’application s’il s’agit d’un modèle de chauffe-eau connecté. Sur certains modèles, vous avez la possibilité de programmer votre date de retour, de façon à ce que le ballon se remette en marche 24 h avant votre arrivée. Pensez aussi à couper l’arrivée d’eau.

Chauffe-eau plat Malicio 3 - Thermor

Chauffe-eau plat Malicio 3

Comment fonctionne un programmateur de chauffe-eau ? 

Le programmateur de chauffe-eau permet un fonctionnement en heures creuses. Le prix au kWh des « heures creuses » étant moins élevé que le tarif « heures pleines », vous réalisez ainsi des économies conséquentes.
 

Comment régler son chauffe-eau en heures creuses ?

Pour que ce réglage en heures creuses soit pertinent pour vous, il faut que vous bénéficiez de l’abonnement « heures creuses / heures pleines » de votre fournisseur d’électricité. 

Sur le contacteur du chauffe-eau, vous avez trois modes : 

  • le mode 0 qui coupe l’alimentation du cumulus ;
  • le mode I qui correspond à la marche forcée du chauffe-eau. Le chauffe-eau est alimenté en continu ;
  • le mode AUTO qui met le chauffe-eau en marche seulement durant les heures creuses.

C’est ce dernier mode qu’il faut activer si vous voulez régler votre chauffe-eau en heures creuses. Attention, les modèles de chauffe-eau plat Malicio 3 et le modèle Aéromax Access ne se branche pas en heures creuses, ils possèdent un branchement et une alimentation permanente !
 

Couper votre chauffe-eau pendant vos vacances

Si le chauffe-eau doit rester sans fonctionner durant moins de 2 mois, fermez l’arrivée d’eau au groupe de sécurité du ballon et, au choix, laissez ou coupez l’alimentation électrique.

Si le chauffe-eau doit rester sans fonctionner durant plus de 2 mois, fermez l’arrivée d’eau au groupe de sécurité, vidangez la cuve et idéalement l’assécher. Coupez l’alimentation électrique.

Si le chauffe-eau doit rester sans fonctionner pendant plus d’une semaine (dans une habitation secondaire par exemple), et s’il se trouve dans un lieu soumis au gel, il est indispensable de vidanger le chauffe-eau afin de le protéger contre la corrosion et le gel.

Dans le cas des modèles connectés, comme le Malicio 3, vous pouvez programmer depuis l’application Thermor Cozytouch (il n’est pas nécessaire d’être équipé d’un bridge Cozytouch) la date de départ et la date de retour pour que votre chauffe-eau se coupe et se remette en marche au bon moment. Vous avez oublié de couper votre cumulus avant de partir ? Pas de panique, cette manipulation peut se faire à distance, pour des vacances sereines !

Retrouvez nos produits concernés

Comment vous aider ?

trouver un installateur

Cherchez près de chez vous

une question ?

contactez-nous