Voir tous les conseils
Voir tous les conseils

Sommaire

Comment intégrer une pompe à chaleur sur votre chauffage actuel ?

publié le 29.04.24

Dans le cadre de travaux de rénovation énergétique, le changement de votre ancien système de chauffage peut vous permettre de réaliser des économies d’énergie significatives.

Dans certains cas de figure, il est possible d’intégrer une pompe à chaleur sur (ou en complément de) votre système actuel, ce qui limite les travaux à effectuer dans le cadre de cette rénovation. Découvrons ensemble quel type de pompe à chaleur il vous est possible d’installer sur votre ancien système de chauffage, ainsi que quelques conseils pour vous aider à concrétiser facilement ce projet.

Choisir la bonne pompe à chaleur pour votre installation de chauffage

Il existe différentes technologies de pompes à chaleur. Avant de décider d’installer ce type d’équipement à la place ou en complément de votre système de chauffage, il est important de déterminer lequel sera le plus adapté à votre circuit actuel.
 

Les variétés de pompes à chaleur : air-air, air-eau

Les pompes à chaleur aérothermiques sont parmi les plus répandues sur le marché. Une pompe à chaleur air-air peut être composée d’une unité extérieure et d’une ou plusieurs unités intérieures. Le bloc extérieur capte les calories de l’air et les transmet aux blocs intérieurs qui distribuent la chaleur sous la forme d’air au sein du logement. Une pompe à chaleur air-air est aussi connue sous le nom de climatisation réversible : en d’autres termes, cet appareil peut également vous permettre de refroidir votre logement pendant la saison estivale.

Le fonctionnement d’une pompe à chaleur air-eau comporte des similitudes. Elle est aussi composée d’une unité extérieure et d’une unité intérieure. Elle utilise les calories de l’air extérieur pour chauffer le circuit hydraulique d’un système de chauffage. Cet équipement est favorisé dans les régions aux hivers un peu plus froids et peut également fournir de l’eau chaude sanitaire dans certains cas de figure.
 

Compatibilité des systèmes de chauffage avec les pompes à chaleur

Si vous êtes équipés de radiateurs à eau chaude ou d’un plancher chauffant hydraulique, il est possible d’installer une pompe à chaleur air-eau en remplacement de votre ancien système de chauffage (chaudière au fioul ou chaudière au gaz). Les pompe à chaleur air-air ne sont en revanche pas compatibles avec ce type de radiateurs. En effet, comme nous l’avons évoqué précédemment, une pompe à chaleur air-air diffuse de l’air dans un espace grâce à ses unités intérieures. Il en va de même si vous êtes équipés de radiateurs électriques. Ceux-ci ne sont pas compatibles avec l’utilisation d’une pompe à chaleur air-air ou air-eau.

Bon à savoir : en fonction du type de radiateur que vous possédez, vous devrez choisir entre une pompe à chaleur “haute température” ou “basse température”. En effet, les radiateurs classiques en fonte ou en acier sont parfaitement adaptés aux pompes à chaleur “haute température”. Dans le cadre d’un parquet chauffant hydraulique, il est préférable d’opter pour un appareil “basse température”.

Nagano - Climatisation réversible - Thermor

Nagano - Climatisation réversible

Procédure d'installation sur un système de chauffage existant

Pour vous aider à suivre l’installation d’une pompe à chaleur sur votre système de chauffage, voici quelques indications très utiles à connaître. À noter, toutefois, qu’il est vivement recommandé de confier la mise en place de ce type d’appareil à un professionnel certifié RGE.
 

Installation d'une pompe à chaleur : étapes et recommandations

La première étape pour installer correctement une pompe à chaleur est de s’assurer que la technologie que vous aurez sélectionnée est bien compatible avec votre système de chauffage initial, comme nous l’avons évoqué précédemment dans cet article.

Il convient, par la suite, de s’adapter au type d’émetteurs de chaleur déjà installés chez vous. Vous l’aurez compris, tous ne sont pas compatibles avec toutes les pompe à chaleur. Entre une pompe à chaleur “basse température" ou “haute température”… Il est donc très important de choisir une pompe à chaleur adaptée à ce critère de votre logement.

Une fois ces caractéristiques identifiées, il vous faudra déterminer si celui-ci devra également vous fournir de l’eau chaude sanitaire (ECS) et choisir la puissance de votre appareil. Ce dernier choix repose sur plusieurs critères essentiels, comme la situation géographique de votre logement, vos habitudes de consommation, la qualité de l’isolation de la construction et la taille de votre foyer. Une nouvelle fois, n’hésitez pas à faire appel aux conseils d’un installateur professionnel et certifié RGE pour vous guider dans votre choix.
 

Avantages d'associer pompe à chaleur et système existant

L'association d’une pompe à chaleur à un système déjà existant présente de nombreux avantages. En utilisant une énergie renouvelable et gratuite (les calories de l’air extérieur) pour créer de la chaleur, une pompe à chaleur peut, par exemple, vous aider à réduire considérablement votre facture de chauffage à hauteur de 70% selon Effy.

En outre, bien que son coût d’achat et d’installation soit légèrement plus élevé que pour un système de chauffage classique, les économies d’énergie induites par l’utilisation d’une pompe à chaleur peuvent vous permettre d’amortir le coût de votre équipement. Dans le cadre d’une rénovation énergétique, faire le choix d’une pompe à chaleur compatible avec le système de chauffage existant limite aussi le nombre de travaux à effectuer dans le logement.

Auréa - Pompe à chaleur air-eau - Thermor

Auréa - Pompe à chaleur air-eau

Étapes préliminaires avant l'installation

Avant de vous lancer dans les travaux d’installation d’une pompe à chaleur, voici quelques étapes préliminaires à prendre en considération.
 

Analyse thermique : évaluation des besoins et dimensionnement

L’analyse thermique permet de constater les pertes d’énergie au sein de votre logement. Elle est utilisée pour déterminer la puissance nécessaire de votre pompe à chaleur pour assurer votre confort. En fonction de ses résultats, vous pourrez opter pour le remplacement intégral de votre circuit de chauffage ou son couplage avec une pompe à chaleur.
 

Budget et aides financières

Le prix d’une pompe à chaleur air-eau est compris entre 11000€ et 18000€ (hors frais d’installation ou d’entretien) et sans production d’eau chaude sanitaire. Une climatisation réversible, quant à elle, peut coûter entre 7200€ et 11000€ (pour un espace de 150m²). Pour vous aider à financer ce projet, plusieurs aides de l’État sont disponibles et peuvent vous être allouées en fonction de vos ressources.

Niseko - Climatiseur mural - Thermor

Niseko - Climatiseur mural

Entretien et optimisation de votre nouvelle installation énergétique

Pour assurer la longévité de votre équipement, il convient de l’entretenir correctement. Voici quelques conseils à mettre en œuvre pour prendre soin de votre appareil au quotidien :

  • Effectuez un nettoyage régulier de l’unité extérieure : retirez les feuilles et les branches autour de l'unité pour assurer une bonne circulation de l'air ;
  • Dépoussiérez les filtres à air des unités intérieures dans le cadre d’une pompe à chaleur air-air ;
  • Contrôlez la pression du fluide frigorigène pour les pompes à chaleur air-eau.

Bon à savoir : selon la loi, une visite d’entretien effectuée tous les deux ans par un professionnel certifié RGE est obligatoire pour les propriétaires de pompe à chaleur. À noter que souscrire à un contrat d’entretien peut être une alternative de choix pour assurer la durabilité de votre appareil et optimiser son fonctionnement.

Retrouvez nos produits concernés

Comment vous aider ?

trouver un installateur

Cherchez près de chez vous

une question ?

contactez-nous