Voir tous les conseils
Voir tous les conseils

Sommaire

Choix et impact des pompes à chaleur basse et haute température

publié le 26.04.24

Certaines pompes à chaleur sont dites à “haute température” ou à “basse température”. Ce critère est très important à prendre en considération au moment d’acquérir ce type d’équipement.

En effet, il permet de garantir le confort thermique de votre logement, tout en optimisant votre consommation énergétique. Découvrons ensemble les avantages des différents types de pompes selon leur température, ainsi que l’impact de ce choix sur votre facture d’énergie et votre installation de chauffage.

Comparaison des avantages selon la température

En fonction de son niveau de température, une pompe à chaleur présente différents avantages que nous allons vous présenter dans la suite de cet article.
 

Avantages des pompes à chaleur basse température

Une pompe à chaleur est dite “basse température” lorsqu’elle chauffe l’eau du circuit de chauffage à une température comprise entre 35 et 45°C. Il s’agit généralement de pompes air-eau ou de géothermiques.

Ce système de chauffage présente deux avantages principaux. Le premier d’entre eux réside dans son rendement et ses performances énergétiques assez élevés. En effet, compte tenu du fait que la température de l’eau du circuit de chauffage présente moins d’écart avec la température extérieure, l’équipement utilise moins d’énergie pour atteindre ses objectifs de chauffage. À noter également que le prix d’une pompe à chaleur basse température est sensiblement moins élevé que celui d’un appareil haute température.
 

Avantages des pompes à chaleur haute température

Une pompe à chaleur “haute température” représente une alternative idéale à une chaudière au fioul, par exemple. Ce type de pompe à chaleur air-eau permet de monter la température du circuit de chauffage à 65 °C. Il permet également (dans certains cas de figure) de chauffer l’eau chaude sanitaire (ECS) d’un logement, et ce, même en cas de température extérieure assez basse (jusqu’à -20 °C).

Bon à savoir : ce type d’appareil doit être couplé à des radiateurs haute température, comme des radiateurs en fonte, par exemple. En outre, son bon rendement et son adaptabilité aux anciens systèmes de chauffage font de lui une excellente alternative à choisir dans le cadre de travaux de rénovation énergétique, par exemple.
 

Avantages des pompes à chaleur moyenne température

Cet appareil est en mesure de chauffer l’eau du circuit de chauffage pour atteindre une échelle comprise entre 45 et 60 °C, ce qui permet d’assurer la diffusion d’une chaleur douce et homogène au sein d'une habitation.

Dans certains cas de figure, une pompe à chaleur air-eau moyenne température présente l’avantage de pouvoir assurer le rafraîchissement d’un logement pendant l’été.

Avec un COP (coefficient de performance) généralement assez élevé, une pompe à chaleur air-eau permet de bénéficier d’une consommation d’énergie réduite, en particulier dans les régions au climat tempéré. Ce type de pompe à chaleur est aussi connu pour sa grande flexibilité. En effet, celle-ci s’adapte à plusieurs types de circuit, notamment les planchers chauffants, les radiateurs basse température ou les radiateurs traditionnels.

Auréa - Pompe à chaleur air-eau - Thermor

Auréa - Pompe à chaleur air-eau

Incidence sur les dépenses énergétiques et l'installation

Le choix d’une pompe à chaleur basse température ou haute température peut avoir un impact particulier sur la consommation énergétique d’un logement et sur la structure du système à mettre en place.
 

Effet sur la consommation d'énergie

En fonction de vos habitudes de vie, de la taille de votre logement et de sa situation géographique, il est essentiel de choisir la pompe à chaleur dont la technologie est la mieux adaptée. Par exemple, faire le choix d’une pompe à chaleur haute température dans un logement sujet aux hivers rudes n’est peut-être pas le plus rentable sur le long terme. Nous vous recommandons donc vivement de faire appel aux conseils d’un installateur professionnel pour choisir l’équipement le plus adapté à vos besoins et aux caractéristiques de votre logement.
 

Conséquences sur l'infrastructure de chauffage

Comme nous l’avons évoqué précédemment, toutes les pompes à chaleur ne sont pas compatibles avec l’ensemble des installations. Si vous possédez une chaudière au fioul et des radiateurs en fonte, un appareil haute température est tout indiqué. Pour autant, ce dernier n’est pas compatible avec un plancher chauffant classique ou des radiateurs basse température, par exemple.

Aérolia - Pompe à chaleur air-eau - Thermor

Aérolia - Pompe à chaleur air-eau

Comment choisir la pompe à chaleur idéale pour votre foyer ?

Vous l’aurez compris, choisir la pompe la plus adaptée à votre foyer demande une certaine analyse de la situation. Une nouvelle fois, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel pour vous aider à faire le meilleur choix possible.
 

Éléments déterminants dans le choix

Voici quelques éléments essentiels à prendre en considération avant de faire votre sélection :

  • analysez les performances énergétiques de votre logement (notamment son isolation) ;
  • observez ses caractéristiques géographiques ;
  • identifiez les émetteurs de chaleur dont vous disposez et vérifiez leur compatibilité avec les différentes technologies de pompe à chaleur ;
  • déterminez un budget précis pour votre projet.

Questions essentielles avant l'achat    

Avant d’investir dans une pompe à chaleur, veillez à répondre à l’ensemble des questions, le plus précisément possible :

  • Votre logement est-il bien isolé ?
  • Quel est le climat dans votre région ?
  • Quels sont vos émetteurs de chaleur actuels ?
  • Quel est votre budget ?
  • Quelle est la surface à chauffer ?
  • Souhaitez-vous rafraîchir votre logement en été ?
  • Quelles sont les aides financières disponibles pour cette installation ?
Comment vous aider ?

trouver un installateur

Cherchez près de chez vous

une question ?

contactez-nous