Mode de chauffage le plus économique

Mode de chauffage le plus économique : solutions et aides en 2024

Publié le 11.01.2024

Aujourd’hui, choisir un chauffage économique est devenu une priorité pour bon nombre de foyers français. 

Mais parmi toutes les alternatives proposées, il peut vite être compliqué de choisir l’appareil le plus efficace et le plus rentable sur le long terme. Dans ce petit guide, nous vous proposons donc de découvrir quels sont les systèmes de chauffage les plus économiques, ainsi que tous nos conseils pour vous aider à faire le meilleur choix possible. 

Pompe à chaleur air-eau : une solution pour les réseaux d'eau chaude

Les pompes à chaleur air-eau ont le vent en poupe depuis ces dernières années. Pour fonctionner, elles utilisent les calories de l’air extérieur qu’elles injectent ensuite dans le circuit d’eau chaude de votre habitation. C’est le cas de nos équipements Aérolia et Aérolia Duo (cette dernière étant également en mesure de produire de l’eau chaude sanitaire pour votre habitation). Avant de choisir cet équipement dans le cadre d’une rénovation énergétique, il convient donc de s’assurer que votre chauffage est bien basé sur un système hydraulique : critère essentiel pour pouvoir installer ce type de pompe à chaleur. 

La pompe à chaleur air-eau présente généralement un coefficient de performance (COP) élevé. En effet, ce type d’équipement utilise l’électricité uniquement pour assurer son propre fonctionnement. En outre, certains modèles n’utilisent qu’1 kWh d’électricité pour produire 4 kWh d’énergie (COP 4), ce qui fait d’eux des équipements parmi les plus rentables du marché.  

Bon à savoir : l’installation d’une pompe à chaleur air-eau peut être financée par certaines aides de l’Etat. Leur attribution dépend de votre situation personnelle et peut être soumise à certaines conditions de ressources. Parmi elles, on compte notamment : 

  • la prime CEE ; 
  • les aides locales ;
  • la TVA réduite ;
  • l’éco-prêt à taux zéro (Eco PTZ) ;
  • MaPrimeRénov’.

Pour en savoir plus, nous vous recommandons de consulter notre article dédié aux aides financières accordées pour l’installation d’une pompe à chaleur air-eau

 

Pompe à chaleur air-air : une solution de chauffage central 

Si votre système de chauffage actuel n’est pas basé sur un réseau d’eau chaude, vous pouvez également opter pour une pompe à chaleur air-air (ou climatisation réversible). Cet équipement se base sur le même principe de fonctionnement qu’une pompe à chaleur air-eau. A la différence près qu’il rejette la chaleur sous la forme d’air à l’intérieur du logement et peut être converti en climatisation pour rafraîchir l’espace en été. C’est le cas de nos appareils Nagano murale, Nagano murale pure, Niseko murale, Nagano gainable et Nagano console, par exemple.

Tout comme la pompe à chaleur air-eau, la pompe à chaleur air-air utilise l’électricité uniquement pour assurer son propre fonctionnement. Toutefois, parce qu’elle peut être utilisée tout au long de l’année, elle peut être amenée à consommer un peu plus d’énergie qu’une pompe à chaleur air-eau. Ce résultat dépend notamment de vos habitudes de consommation, de la qualité d’isolation de votre logement et de la situation géographique de ce dernier. 

Bon à savoir : pour installer une pompe à chaleur air-air, il est possible de prétendre à différents types d’aides financières : 

  • la prime CEE ; 
  • MaPrimeRénov’ Rénovation globale
  • les aides locales ;
  • la TVA réduite ;
  • l’éco-prêt à taux zéro (Eco PTZ).

De la même manière que pour les pompes à chaleur air-eau, l’attribution de ces aides peut être soumise à certaines conditions de ressources.

Pour en savoir plus, nous vous recommandons de consulter notre article dédié aux aides financières pour les climatisations réversibles

 

Les autres modes de chauffage économiques pour se chauffer

Si les pompes à chaleur sont parmi les chauffages les plus plébiscités aujourd’hui, il existe également quelques alternatives intéressantes à connaître. C’est ce que nous vous proposons de découvrir dans la suite de cet article. 

 

Les chaudières biomasse, une alternative responsable

La chaudière biomasse est aussi connue sous le nom de chaudière à bois. Elle se base sur la combustion de matière organique végétale (comme le bois) pour chauffer le circuit d’eau chaude du chauffage du logement. Plus onéreuse qu’une pompe à chaleur, la chaudière biomasse est une alternative économique et écologique qui demande toutefois de disposer d’un espace de stockage suffisant pour les bûches de bois. Son petit plus ? La combustion du bois n’émet que très peu de gaz à effet de serre. Un geste en plus pour l’environnement ! 

 

Les chaudières au gaz, une solution économique pour certains foyers

Les chaudières à condensation ou à basse température présentent aujourd’hui un rendement assez intéressant, notamment si vous habitez en appartement, et ce, malgré la hausse des prix du gaz. Toutefois, si encore près de 42% des foyers se chauffent au gaz aujourd’hui, il est important de rappeler qu’en vertu de la réglementation environnementale 2020 (RE 2020) mise en place en 2022, les logements neufs ne peuvent plus être équipés d’une chaudière à gaz. Ainsi, si vous envisagez de faire construire votre futur logement, cette alternative n’est plus d’actualité. 

Pour aller plus loin : remplacer une chaudière au gaz par une pompe à chaleur

 

Les poêles à granulés, confort et économies

Le poêle à granulés est une solution très économique pour chauffer votre logement. Toutefois, selon la configuration de votre logement, il peut être difficile de chauffer l’ensemble de l’espace de manière uniforme à l’aide de ce type d’équipement. Généralement utilisé comme un chauffage d’appoint écologique, il se base simplement sur la combustion de granulés de bois pour réchauffer l’espace, mais n’est pas en mesure de diffuser la chaleur dans l’ensemble d’un logement (en fonction de la configuration de ce dernier).

Pour aller plus loin : pompe à chaleur ou un poêle à granulés pour se chauffer

Chauffage électrique : une solution toujours efficace

Les radiateurs électriques dernière génération peuvent également vous permettre de bénéficier d’un chauffage économique tout au long de l’année.

C’est le cas notamment des radiateurs rayonnants (comme notre modèle Emotion 4 ou Amadeus 3) ou à chaleur douce (comme notre modèle Equateur 4, Mythik, Bilbao 3 ou Ovation 3). Ces équipements sont capables de diffuser de la chaleur, même une fois éteints. En outre, leurs fonctionnalités intelligentes (pilotage intelligent grâce à la connectivité, programmation embarquée, détecteur de fenêtres ouvertes, thermostat électronique) permettent de garder la main sur votre consommation d’électricité quotidienne avec plus de facilité.  

 

Chauffages à oublier pour éviter les factures élevées

Certains modes de chauffage d’ancienne génération sont à proscrire si vous souhaitez effectuer des économies d’énergie. 

C’est notamment le cas des chaudières au fioul. En plus d’être très volumineux, ce type d’équipement utilise une ressource fossile pour fonctionner, dont le prix peut varier de manière assez conséquente. En outre, il s’agit d’un appareil peu respectueux de l’environnement, puisqu’il génère en général une quantité non négligeable de gaz à effet de serre.

Pour aller plus loin : remplacement d'une chaudière au fioul par une pompe à chaleur

Les radiateurs de type convecteur (grille-pain) sont également à proscrire pour faire des économies d’énergie. En effet, ces radiateurs électriques utilisent une technologie obsolète qui ne permet pas de réguler correctement la consommation énergétique du foyer, tout en étant incapable de diffuser la chaleur dans une pièce de manière homogène.  
Critères de rentabilité pour évaluer l'économie d'un chauffage

Pour évaluer la capacité d’un chauffage à vous permettre d’effectuer des économies d’énergie, il convient de prendre en compte certains critères essentiels : 

  • le prix du combustible ou de l’énergie dont il a besoin pour générer de la chaleur ;
  • le coefficient de performance saisonnier de l’appareil (SCOP) pour s’assurer de son rendement sur le long terme ;
  • le coût d’acquisition de l’appareil, les travaux d’installation induits et ses frais d’entretien : n’hésitez pas à demander plusieurs devis à des installateurs professionnels ;
  • la qualité de l’isolation thermique de votre logement et sa situation géographique : ces critères restent des éléments indispensables pour choisir le bon équipement pour votre logement, comme nous le verrons un peu plus tard dans cet article. 

 

Quel est le meilleur type de chauffage pour un appartement ?

Si vous habitez dans un appartement et que vous souhaitez changer votre système de chauffage, certaines solutions peuvent être plus intéressantes que d’autres. C’est notamment le cas des pompes à chaleur air-eau (si votre système de chauffage est basé sur un circuit hydraulique). 

L’utilisation de radiateurs électriques peut aussi être une alternative de premier choix pour chauffer votre appartement ou votre maison de manière homogène, tout en gardant un œil sur votre consommation d’énergie. Découvrez le chauffage électrique en appartement.  

Bon à savoir : l’installation d’une pompe à chaleur air-eau dans un appartement nécessite d’obtenir l’autorisation de la copropriété et de la municipalité avant d’entamer les travaux. 

 

Kenya 4 - Radiateur chaleur douce - Thermor

Kenya 4 - Radiateur chaleur douce

Quel est l'impact environnemental des différents modes de chauffage ?

Chaque mode de chauffage présente un impact plus ou moins important sur l’environnement. Une pompe à chaleur air-eau consomme de l’électricité, mais n’émet que très peu de gaz à effet de serre puisqu’elle utilise une ressource naturelle et illimitée pour chauffer un logement. C'est une solution bas carbone. 

Une pompe à chaleur air-air, quant à elle, est peut être un peu plus énergivore dans la mesure où elle peut réguler la température d’un logement tout au long de l’année (si tant est qu’elle soit réversible). Elle reste toutefois parmi les équipements les moins polluants du marché grâce à ses faibles émissions de dioxyde de carbone. 

La chaudière biomasse est une alternative écologique, basée sur la combustion de matières organiques végétales. Ce type d’équipement émet peu de gaz nocifs pour l’environnement et reste parmi les plus éco-responsables du marché. De son côté, le poêle à granulés est également régi par la norme “Flame Verte” qui garantit la faible présence de composés polluants (COV) dans les rejets d’un système de chauffage de ce type. 

A contrario, une chaudière au gaz est un équipement qui aura un impact un peu plus important sur l’environnement, dans la mesure où elle émet une certaine quantité de gaz à effet de serre. Dans ce cas de figure, une chaudière à condensation reste la solution la plus écologique et efficace pour chauffer votre logement.

Enfin, les chauffages électriques peuvent être considérés comme moins écologiques de par leur utilisation de l’énergie brute pour générer de la chaleur. Toutefois, leur niveau d’émission de CO2 et de polluants dans l’atmosphère reste bien moindre en comparaison avec les chaudières basées sur les énergies fossiles, comme les chaudières au fioul, par exemple.

 

Conseils pour choisir le meilleur système de chauffage pour votre logement    

Pour vous aider à déterminer le meilleur système de chauffage pour votre habitation, voici quelques conseils à suivre : 

  1. commencez par faire le point sur les habitudes de consommation de votre foyer pour déterminer vos besoins. Ce premier indice vous aidera à déterminer quelle technologie est la plus rentable en fonction de votre situation ;
  2. avec l’aide d’un installateur professionnel (chauffagiste), déterminez les critères essentiels de votre logement à prendre en compte pour faire votre choix (emplacement géographique, conditions climatiques, isolation, agencement, possibilité de raccordement éventuel, équipement de production d’eau chaude, etc.). Ces données permettront au professionnel de déterminer la technologie, mais aussi la puissance de l’équipement dont vous avez besoin pour assurer votre confort quotidien ;
  3. analyser les critères de rentabilité des appareils que nous avons précédemment évoqués dans cet article ;
  4. n’oubliez pas de prendre en compte la dimension écologique au moment de prendre votre décision si cet enjeu vous tient à cœur ! 

Vous connaissez à présent les caractéristiques qui définissent le mieux les équipements de chauffages les plus rentables du marché. Nous espérons que ces informations vous seront utiles pour vous aider à choisir le mode de chauffage le plus économique pour votre foyer. Faites-en bon usage !