Voir tous les conseils
Voir tous les conseils

Sommaire

Comment bien choisir son sèche-serviette ?

Découvrez nos simulateurs

Comment installer un sèche-serviettes électrique en respectant les normes de sécurité ?

publié le 14.12.23

Difficile d’improviser l’installation d’un sèche-serviettes électrique !

Pour des raisons de sécurité évidentes, un appareil de chauffage électrique dans une salle de bains implique une réglementation stricte concernant sa pose. Mais alors, comment installer un sèche-serviettes électrique en respectant les normes de sécurité ? Thermor vous indique la marche à suivre et les recommandations à respecter.

Étapes clés pour installer un sèche-serviettes électrique conformément aux normes

L’installation d’un sèche-serviettes électrique s’effectue en deux temps : 

  • la fixation de l’appareil au mur ;
  • et le branchement électrique. 

À noter : Pour des raisons de sécurité, avant toute manipulation, commencez toujours par couper l’alimentation électrique au niveau de votre tableau de bord. 

Pour la fixation du sèche-serviettes sur la faïence de la salle de bains, procédez comme suit : 

Étape 1 - Utilisez un mètre, un niveau à bulle, et un crayon pour marquer les repères sur le mur en carrelage. Servez-vous du support de l’appareil pour ce faire. Le bas du sèche-serviettes doit se situer à 20 cm du sol. 

Étape 2 - Percez le mur avec une mèche au carbure, en veillant à ne pas activer le mode percussion pour éviter de fissurer les carreaux.

Étape 3 - Insérez des chevilles en plastique ou en nylon à collerette pour assurer une fixation solide.

Étape 4 - Installez le sèche-serviette en vissant fermement le support au mur et le radiateur au support.

Étape 5 - Utilisez un niveau à bulle pour vérifier l'horizontalité de l'ensemble.

 

Sélection et installation du disjoncteur adapté

L'installation du disjoncteur pour le sèche-serviettes doit respecter la norme NF C 15-100 afin d'éviter tout risque d'accident. 

Vous ne pensez pas avoir les compétences requises ? Dans ce cas, nous vous recommandons vivement de faire appel à un électricien ou à un professionnel qualifié. Ce spécialiste pourra non seulement vous assister dans le choix du disjoncteur approprié à votre installation, mais également effectuer une installation sécurisée et conforme aux normes en vigueur

Pour savoir quel disjoncteur choisir, vous pouvez aussi vous rendre à la section "Comment choisir le bon disjoncteur ?" de cet article. 

 

Raccordement électrique sécurisé du sèche-serviettes

Pour raccorder le sèche-serviettes à l'électricité, suivez ces étapes simples, en tenant compte des spécificités liées à la classe du dispositif.

À noter : La plupart des radiateurs sèche-serviettes adaptés aux salles de bains sont à double isolation (logo de deux carrés superposés), protégeant contre l'humidité et les projections d'eau.

Étape 1 - Connectez les fils de manière appropriée :

  • Fils de terre (vert et jaune)
  • Fils de phase (rouge, marron)
  • Fils neutres entre eux (bleu)

Étape 2 - Utilisez des dominos pour serrer les connexions de manière fiable.

Étape 3 - Fermez le boîtier à l'aide d'un cache étanche spécialement conçu pour les pièces humides.

Étape 4 - Rétablissez l'électricité dans votre logement.

À noter : Pour un sèche-serviettes de classe II, le branchement d'un conducteur de terre n'est pas nécessaire.

Allure 3 Virtuose gris ardoise - Radiateur sèche-serviettes - Thermor

Allure 3 Virtuose gris ardoise - Radiateur sèche-serviettes

Distance optimale par rapport à la douche ou la baignoire

L'emplacement d'un sèche-serviettes dans la salle de bains doit respecter la norme électrique NF C 15-100, offrant deux options de positionnement sécurisé :

  • L’installation d'un radiateur électrique de classe I en dehors du volume de la salle d'eau, soit à plus de 60 cm du bac de douche ou de la baignoire (volume 0).
  • Et l’installation d'un sèche-serviettes de classe II (indice de protection IPX4) dans le volume 2 de la salle d'eau, c’est-à-dire à 60 cm de la baignoire ou du bac de douche.

Voici pour rappel les volumes de sécurité électrique tels que définis par la norme :

  • Volume 0 : bac de douche ou baignoire.
  • Volume 1 : volume 0 avec un espace en hauteur de 2,25 m depuis le point d'eau.
  • Volume 2 : espace à 60 cm du bac de douche.
  • Hors volume : espace à plus de 60 cm du bac de douche, permettant tous les équipements électriques.
  • Volume caché : espace sous le bac de douche ou la baignoire.

 

Cas particuliers : installation à proximité d'une cabine de douche

Si votre salle de douche est particulièrement petite, vous avez la chance de pouvoir déroger à ces règles pour l’installation de votre sèche-serviettes. 

En effet, la norme NF C 15-100 prévoit une exception dans le cas d’une pose de radiateur près d’une douche dont la paroi est fixe et jointive au sol.

 

Choix et installation du disjoncteur pour chauffage électrique et sèche-serviettes

Lors de l'installation de radiateurs électriques ou d'un sèche-serviettes dans la salle de bains, assurez-vous : 

  • d'avoir autant de disjoncteurs que de circuits ; 
  • et que les disjoncteurs soient adaptés à la puissance des appareils.

 

Comment choisir le bon disjoncteur ?

Le choix du disjoncteur adapté au chauffage électrique dépend de la puissance cumulée des convecteurs sur chaque circuit à protéger. Pour convertir la puissance des convecteurs en ampères, on utilise la formule suivante : Puissance en watts ÷ 230 V

Par exemple, un disjoncteur 20 A peut protéger un circuit de chauffage jusqu'à 4 500 W. Par conséquent, il est primordial de répartir les convecteurs sous plusieurs circuits si la puissance cumulée dépasse 4 500 W.

 

Exemple pratique : disjoncteur pour un sèche-serviettes de 750W

Le choix du disjoncteur adapté à un sèche-serviettes de 750W , comme l’Allure 3 classique (sans soufflerie) de chez Thermor, suit le même calcul. 

Concrètement, avec une consommation de 3,3 ampères, bien en deçà de la limite de la norme NF C 15-100, un disjoncteur 16 A peut techniquement protéger un circuit regroupant jusqu'à quatre sèche-serviettes de 750W (3 000 W / 230 V = 13 ampères). 

Ainsi, vous pouvez connecter votre sèche-serviette de 750W sur le même circuit que plusieurs autres radiateurs électriques dans votre logement.

À noter : Chaque circuit de chauffage doit avoir son propre disjoncteur indépendant (16 A ou 20 A selon la puissance cumulée). Ces circuits spécialisés doivent être exclusivement dédiés à un même appareillage, tel que des convecteurs.

 

Conseils de sécurité avant toute intervention électrique        

Travailler en sécurité, c’est travailler hors tension ! Assurez-vous donc toujours de couper l’alimentation électrique avant toute intervention. Pour ce faire, désactivez le disjoncteur d'abonné situé en amont du tableau électrique de votre logement. 

Ensuite, par mesure de précaution, utilisez un multimètre pour vérifier l'absence de tension au niveau de la prise de raccordement de votre sèche-serviettes. 

Retrouvez nos produits concernés

Comment vous aider ?

trouver un installateur

Cherchez près de chez vous

une question ?

contactez-nous