Chauffage au sol avec pompe à chaleur : un confort écologique

Chauffage au sol avec pompe à chaleur : un confort écologique

Publié le 11.01.2024

Lorsqu’on veut un chauffage qui apporte confort et esthétisme, le chauffage au sol est la solution parfaite !

Il peut être alimenté par une pompe à chaleur ou par une chaudière. Alors, pourquoi faire le choix d’une pompe à chaleur pour alimenter son plancher chauffant ? Quels sont les avantages de cette combinaison par rapport au couple chaudière/chauffage au sol ? Combien coûte cette association ? Et quelle pompe à chaleur choisir ? Prix, aides, fonctionnement et installation du chauffage au sol avec pompe à chaleur : zoom sur ce système de chauffage performant et écologique !

Aérolia - Pompe à chaleur air-eau - Thermor

Aérolia - Pompe à chaleur air-eau

Fonctionnement de la pompe à chaleur pour plancher chauffant

Pour faire simple, la pompe à chaleur fonctionne en captant les calories présentes naturellement dans l’air extérieur (ou dans le sol, dans le cas des pompes à chaleur géothermiques). Ensuite, elle convertit ces calories en chaleur en les faisant passer par différentes phases (liquide, gazeuse). Cette chaleur est ensuite transférée dans le circuit d'eau chaude et/ou de chauffage de la maison, atteignant en fin de parcours les émetteurs de chaleur, notamment le plancher chauffant.

Le plancher chauffant hydraulique, quant à lui, consiste en un réseau de tuyaux intégré dans le sol de votre domicile. Ces tuyaux sont positionnés entre une chape et une couche d'isolant, qui reposent sur une dalle en béton. Vous pouvez ensuite choisir le revêtement de sol qui vous convient, tel que parquet, moquette, carrelage, etc. Attention, les revêtements de sol qui recouvrent un plancher chauffant (KS, Mozaïk) doivent avoir une habilitation par le CSTB pour les chauffages au sol.

À noter : L’installation d'un plancher chauffant doit respecter des normes strictes en matière de pression, de température et de configuration. Conformément à la réglementation énoncée dans l'Arrêté du 23 juin 1978, qui concerne les systèmes de chauffage et d'alimentation en eau chaude des bâtiments d'habitation, de bureaux, ou recevant du public.

Vous avez aussi la possibilité d’opter pour un chauffage au sol électrique rayonnant, comme le Mozaïk de Thermor. L’avantage : l’installation est plus simple que celle d’un plancher chauffant hydraulique, et la chaleur est immédiate. Notez cependant que ce type de plancher n’est pas compatible avec une pompe à chaleur.

Mozaïk - Plancher chauffant électrique - Thermor

Mozaïk - Plancher chauffant électrique

Avantages du chauffage au sol

L'utilisation du chauffage au sol, qu'il soit électrique ou hydraulique, offre une multitude d'avantages au quotidien.
 

Confort et chaleur homogène

L'un des principaux atouts du chauffage au sol réside dans le confort qu'il vous offre. Le plancher chauffant assure une diffusion uniforme de la chaleur dans toutes les pièces de votre habitation, éliminant ainsi les zones froides. Vous pouvez donc marcher pieds nus chez vous en toute saison !

À noter : Le chauffage au sol peut également être un allié en été. Certains modèles de chauffage au sol hydraulique sont réversibles, ce qui signifie qu'ils peuvent être utilisés pour refroidir votre maison pendant les mois les plus chauds. Lorsque les températures augmentent, de l'eau froide est acheminée dans les tuyaux du système, abaissant ainsi la température intérieure.
 

Esthétisme et économies d'énergie

Contrairement aux radiateurs , le chauffage au sol présente l'avantage d'être à la fois discret et silencieux. Vous n'êtes pas dérangé par les bruits parfois associés au démarrage ou au fonctionnement des systèmes de chauffage conventionnels. De plus, l'absence de radiateurs libère de l'espace, vous permettant ainsi d'aménager vos pièces à votre convenance.

Ce système maintient une température inférieure à 40°C, contrairement à un radiateur classique qui peut atteindre des températures comprises entre 70°C et 90°C, tout en chauffant uniquement une zone limitée. Cette caractéristique permet de réaliser des économies d'énergie, ce qui se traduit par des économies financières considérables à long terme !
 

Inconvénients potentiels du chauffage au sol

Malgré ses points forts, le chauffage au sol comptabilise quelques désavantages qu’il faut garder à l’esprit :

  • Coût initial élevé : L'installation d'un plancher chauffant est plus coûteuse que celle de radiateurs, en particulier pour la version hydraulique.
  • Complexité en cas de rénovation : Son épaisseur peut nécessiter des ajustements dans les projets de rénovation.
  • Entretien : L'entretien et les réparations doivent être impérativement effectués par un chauffagiste professionnel, ce qui peut entraîner des coûts supplémentaires.
  • Inertie thermique : Certains modèles mettent du temps à atteindre la température souhaitée, ce qui les rend moins adaptés à une utilisation ponctuelle.
     

Économies d'énergie et respect de l'environnement

Le chauffage au sol offre des avantages financiers non négligeables. En passant au plancher chauffant, vous réalisez une économie d'énergie d'environ 15 % par rapport aux systèmes de chauffage traditionnels. Cette réduction de la consommation énergétique se traduit par des factures de chauffage moins élevées, tout en contribuant à réduire votre empreinte carbone. Il s'agit donc d'une solution gagnante à la fois pour votre budget et pour l'environnement !

Aérolia - Pompe à chaleur air-eau - Thermor

Aérolia - Pompe à chaleur air-eau

Associer pompe à chaleur et chauffage au sol

Il est tout à fait possible d’alimenter son plancher chauffant hydraulique avec une pompe à chaleur, plutôt qu’une chaudière. Voici comment.

 

Choisir la bonne pompe à chaleur pour un plancher chauffant efficace

En combinaison avec un chauffage au sol, vous pouvez choisir :

  • une pompe à chaleur géothermique ;
  • ou une pompe à chaleur air-eau.

Dans les faits, ce sont plutôt les pompes à chaleur air-eau, comme le modèle Aérolia de chez Thermor, qui sont préférées, car les travaux sont plus simples et moins contraignants. En effet, l’installation d’une pompe à chaleur géothermique nécessite une certaine surface de jardin attenante à la maison.

 

Combien coûte un chauffage au sol avec pompe à chaleur ?

L'installation d'un système de chauffage au sol avec une pompe à chaleur représente un investissement conséquent en raison des équipements, des travaux et des raccordements nécessaires. Le coût d'une pompe à chaleur seule, hors installation, varie généralement entre environ 11 000 euros et 19 000 euros (le prix est variable selon si vous souhaitez une production d’eau chaude sanitaire ou non). Parallèlement, la pose d'un plancher chauffant hydraulique peut coûter en moyenne plusieurs centaines d’euros euros par mètre carré.

Il est possible de trouver des forfaits et des offres combinées proposés par certains professionnels, ainsi que des kits de plancher chauffant adaptés à la surface de votre logement.

Le prix total de l'installation de la pompe à chaleur pour le chauffage au sol dépend de plusieurs facteurs :

  • le type de travaux ;
  • la configuration de votre habitation ;
  • la main-d'œuvre requise ;
  • le modèle de la pompe à chaleur (air/eau ou géothermique) ;
  • les options de l’appareil.

Pour l’installation, faites appel à un professionnel qualifié RGE (Reconnu Garant de l'Environnement). Cela vous permettra de bénéficier d'éventuelles aides et financements pour votre projet. Vous pouvez retrouver la liste des artisans RGE de votre région sur l’annuaire de FranceRénov’.
 

Les aides financières pour ces deux équipements

De nombreuses aides financières sont disponibles pour l'installation de pompes à chaleur de type air-eau ou géothermique, ce qui peut contribuer significativement à réduire le coût de votre projet.

Ces aides pour les pompes à chaleur air-eau sont généralement calculées en fonction de vos revenus et sont soumises à certaines conditions, telles que le type d'équipement installé et ses performances énergétiques, ainsi que l'obligation de faire appel à un professionnel RGE pour la réalisation des travaux.


Pour savoir quelles sont les aides auxquelles vous êtes éligible, vous pouvez consulter le site dédié du gouvernement.

Aérolia - Pompe à chaleur air-eau - Thermor

Aérolia - Pompe à chaleur air-eau

Processus d'installation et étapes clés

Comme nous l’avons vu, l'association d'une pompe à chaleur (PAC) à un système de chauffage au sol exige l'utilisation de modèles de pompe à chaleur de technologie air-eau ou géothermique. Pour l’installation, quelques points sont à considérer :

  • Pour une pompe à chaleur géothermique : Vous devez disposer d'une surface de jardin adjacente à votre maison, car cette technologie nécessite l'installation de capteurs enterrés dans le sol. Ces capteurs extraient les calories nécessaires au fonctionnement de la pompe à chaleur à partir du sol.
  • Pour une pompe à chaleur air/eau : La pose de cet équipement inclut un module extérieur qui va capter les calories directement dans l'air environnant pour les convertir en chaleur.
  • Le plancher chauffant hydraulique consiste en un réseau de canalisations (tuyaux en polyéthylène) enfoui sous une chape de béton qui recouvre toute la surface. Le revêtement de sol de votre choix (carrelage, pierre, parquet, etc.) est ensuite posé par-dessus la chape. L'eau chauffée par votre dispositif de chauffage central circule à travers ces tuyaux enterrés pour chauffer la pièce.

À noter : L’installation d'un plancher chauffant en rénovation peut entraîner une certaine gêne, voire nécessiter de quitter temporairement le domicile pendant les travaux.


Le bon moment pour installer un chauffage au sol avec pompe à chaleur

Quand poser un chauffage au sol couplé à une pompe à chaleur ? Faisons le point.
 

Différents cas : rénovation, construction neuve

Si vous envisagez d'intégrer un système de chauffage au sol avec une pompe à chaleur (PAC) dans votre projet de rénovation ou de construction, voici quelques points importants à considérer en fonction de votre situation :

  1. Rénovation avec un plancher chauffant existant : Si vous rénovez et avez déjà un plancher chauffant en place, l'installation d'une pompe à chaleur air-eau est relativement simple. Elle peut facilement remplacer une chaudière à condensation et se raccorder efficacement à votre plancher chauffant existant.
  2. Rénovation avec un chauffage standard (radiateurs) : Si vous êtes en pleine rénovation et disposez actuellement d'un système de chauffage avec radiateurs, l'installation d'un chauffage au sol avec une pompe à chaleur peut être plus complexe. Elle nécessite la surélévation du sol pour intégrer les différentes couches du chauffage au sol (isolant, tuyaux, chape). Ces travaux rendent votre logement temporairement impraticable.
  3. Construction neuve : Pour une construction neuve, l'installation d'une pompe à chaleur et d'un chauffage au sol est idéale. Vous pouvez intégrer ces systèmes directement dans les plans de votre nouvelle maison, ce qui facilite grandement le processus.
Aérolia - Pompe à chaleur air-eau - Thermor

Aérolia - Pompe à chaleur air-eau

La pompe à chaleur et son entretien        

L'entretien d'une pompe à chaleur est indispensable pour assurer son bon fonctionnement. Voici quelques points clés à retenir :

  • Entretien annuel obligatoire : Si la charge en fluide frigorigène de votre pompe à chaleur air-eau dépasse deux kilogrammes (environ 12 kW), un entretien annuel par un professionnel est obligatoire. Vous pouvez souscrire à un contrat annuel avec un installateur, dont le coût peut être de plusieurs centaines d’euros par an. Ce contrat peut également couvrir le déplacement gratuit de l'installateur en cas de dysfonctionnement de la pompe.
  • Vérifications régulières : Il est important de vérifier régulièrement que rien n'obstrue l'unité extérieure, telle que des feuilles ou des branchages. Assurez-vous que l'air puisse circuler librement autour de l'unité pour éviter toute accumulation.
  • Nettoyage des tuyaux du plancher chauffant hydraulique : Pour un plancher chauffant à système hydraulique, il est recommandé de nettoyer périodiquement les tuyaux en effectuant un désembouage. Cela contribue à maintenir l'efficacité du système.
  • Protection pendant un arrêt prolongé : Si vous prévoyez d'arrêter votre pompe à chaleur pendant plusieurs semaines, il est conseillé de la couvrir pour la protéger contre les intempéries et l'accumulation de saletés.

En résumé, l'entretien régulier de votre pompe à chaleur, y compris le nettoyage, les vérifications et les contrats annuels avec des professionnels, garantira son bon fonctionnement et prolongera sa durée de vie. Cela vous permettra également d'éviter les pannes coûteuses et d'optimiser l'efficacité énergétique de votre système de chauffage.

Nous vous avons présenté les caractéristiques d’une installation de chauffage au sol associée à la pompe à chaleur. Si vous souhaitez des conseils personnalisés, n’hésitez pas à faire appel à nos conseillers experts Thermor.