Voir tous les conseils
Voir tous les conseils

Sommaire

Pompe à chaleur à 1 euro : Les alternatives aux dispositifs révolus

publié le 11.09.23

Jusqu’en 2020, il était possible de bénéficier d’une offre permettant d’acquérir une pompe à chaleur à 1 euro.

Depuis que ce dispositif est révolu, d’autres alternatives ont été mises en place pour vous aider à installer une pompe à chaleur dans votre logement à un prix toujours très attractif. C’est ce que nous vous proposons de découvrir ensemble, dans la suite de cet article. 

L'offre à 1 euro et sa disparition

Avant 2020, certaines aides de l’Etat (notamment les Certificats d’Economies d’Energie (CEE)) étaient très intéressantes dans le cadre de l’achat d’une pompe à chaleur. Cumulables avec d’autres offres, comme la prime Coup de pouce chauffage, certaines pompes à chaleur pouvaient alors atteindre le prix très attractif de 1€ pour les ménages les plus modestes. 

 

Les raisons de la fin du dispositif à 1 euro

Malheureusement, l’attractivité de l’offre a eu pour effet de générer beaucoup de dérives et d’arnaques sur le marché. Pour limiter ces risques, il n’est donc aujourd’hui plus possible d’acquérir une pompe à chaleur pour une somme si modique. En effet, le cumul des aides financières de l’Etat ne peut plus dépasser 90% du montant total du devis de l’ensemble des travaux de rénovation énergétique effectués. 

 

Les conditions qui permettaient cette offre exceptionnelle

Comme nous l’avons évoqué précédemment, l’offre de pompe à chaleur à 1€ résultait principalement d’un cumul de plusieurs aides de l’Etat au montant assez élevé. Or, ce type de complément financier était accordé en fonction des conditions de ressources des ménages. Seuls les foyers aux revenus les plus modestes pouvaient donc prétendre à l’acquisition d’une pompe à chaleur à 1 euro

La deuxième condition d’obtention de ces aides résidait dans le choix de l’équipement. En effet, seules les pompes à chaleur air-eau étaient éligibles à ce dispositif, notamment grâce à leurs avantages écologiques et à leur capacité d’engendrer des économies d’énergie. 

Aérolia - Pompe à chaleur air-eau - Thermor

Aérolia - Pompe à chaleur air-eau

Les nouvelles solutions d'aides pour l'installation d’une pompe à chaleur

Pour pallier la disparition de la pompe à chaleur à 1€, d’autres aides financières ont été mises en place pour faciliter la transition énergétique des ménages français. 

Découvrez notre page dédiée aux aides pour les pompes à chaleur.

 

Les aides gouvernementales disponibles en 2024

Voici une liste des subventions encore disponibles en 2024 pour vous permettre de changer votre système de chauffage et opter pour une pompe à chaleur plus économique

 

MaPrimeRénov'

MaPrimeRénov’ est une aide destinée aux propriétaires, aux propriétaires bailleurs, ainsi qu’aux copropriétés. Elle peut être allouée sans condition de revenus, mais ce critère influe tout de même sur le montant de l’aide perçue par le foyer. L’attribution de cette aide financière dépend de plusieurs caractéristiques, notamment les critères du logement et de l’équipement que vous décidez d’acquérir. 

Bon à savoir : pour bénéficier de MaPrimeRénov’, les travaux de rénovation énergétique doivent impérativement être effectués par un professionnel certifié RGE.

 

Taux de TVA réduit à 5,5%

Dans le cadre de travaux de rénovation énergétique, il est également possible de bénéficier d’un taux de TVA réduit à 5,5% au lieu de 20% en temps normal. 

 

ÉcoPrêt à taux 0

L’Eco-prêt taux zéro peut être accordé sans condition de ressources et atteindre les 50 000€. Cette aide financière est idéale pour vous permettre d’effectuer vos travaux de rénovation énergétique sans avoir à avancer les fonds. 

 

Autres aides pour les systèmes de chauffage

En complément des principales aides précédemment évoquées, il vous est également possible de prétendre à certaines subventions complémentaires. 

 

Les aides d’Action Logement

Action Logement propose une aide aux salariés du privé pour leur permettre de rénover leur logement à moindre frais. Celle-ci prend la forme d’un prêt à taux réduit pouvant atteindre les 10 000€, voire 20 000€ pour les salariés du secteur agricole. 

 

Chèque énergie

En plus de vous aider à payer les dépenses en lien avec les factures d’énergie, le chèque énergie (attribué sous conditions de ressources) peut aussi vous permettre d’effectuer des travaux de rénovation énergétique dans votre logement. A noter toutefois que pour être éligibles, ceux-ci doivent être effectués par une entreprise RGE.

 

Aides locales

Dans la même optique que l’exonération de la taxe foncière, certaines collectivités proposent aussi des aides locales pour inciter les foyers à améliorer leur système de chauffage. Ces subventions ne sont toutefois pas allouées de manière automatique et sont également soumises à un plafond de ressources. 

Bon à savoir : pour savoir si votre commune propose ce type d’aide, n’hésitez pas à consulter les sites Internet des différentes instances administratives (via leur rubrique “Info Energie”) ou le site de l’ANIL

Aérolia - Pompe à chaleur air-eau - Thermor

Aérolia - Pompe à chaleur air-eau

Se prémunir contre les arnaques lors des travaux

Malgré la suppression du dispositif à 1€ certaines sociétés peu scrupuleuses peuvent toujours être enclines à vous proposer des financements très attractifs, proches des arnaques. Voici quelques conseils pour vous prémunir face à ces fausses informations. 

 

Pourquoi certaines offres de pompes à chaleur à 1 € existent-elles toujours ?

Le cumul de certaines aides peut toujours vous permettre de baisser de manière significative les frais engendrés par l’installation d’une pompe à chaleur. Néanmoins, gardez à l’esprit que le plafond de prise en charge ne peut pas excéder les 90% pour les revenus les plus modestes. Il est donc impossible de prétendre aujourd’hui à l’achat d’une pompe à chaleur à 1 euro

 

Conseils pour éviter les arnaques et choisir une offre fiable

Voici quelques conseils à suivre pour éviter de vous faire arnaquer au moment de choisir votre pompe à chaleur air-eau

  • renseignez-vous sur l’entreprise que vous aurez choisie en vérifiant ses références et son label RGE ;
  • faites établir différents devis auprès de plusieurs artisans avant de faire votre choix ;
  • ne signez pas de devis avant d’avoir obtenu la confirmation de l’éligibilité à l’aide en question ;
  • ne communiquez pas vos données personnelles (coordonnées bancaires, fiscales, etc.) ;
  • ne signez pas l’attestation de fin de travaux avant la fin réelle du chantier ;
  • n’acceptez aucune offre en provenance d’un démarcheur téléphonique : cette pratique est interdite depuis juillet 2020 pour limiter la prolifération des arnaques.

Bon à savoir : si vous faites face à une entreprise frauduleuse, n’hésitez pas à contacter le service de répression des fraudes sur le site signal.conso.gouv.fr.

Retrouvez nos produits concernés

Comment vous aider ?

trouver un installateur

Cherchez près de chez vous

une question ?

contactez-nous