Voir tous les conseils
Voir tous les conseils

Sommaire

Comment bien choisir son chauffe-eau ?

Découvrez nos simulateurs

Explorer le chauffe-eau solaire

publié le 03.04.24

Le chauffe-eau solaire repose sur une technologie économique et durable.

De plus en plus répandu au sein des foyers français, le chauffe-eau solaire présente divers avantages qui font de lui une installation populaire et en demande. Découvrons ensemble quels sont les bénéfices de ce type d’équipement et quels critères restent essentiels à surveiller pour installer un chauffe-eau solaire au sein de votre logement.

Les avantages écologiques et économiques du chauffe-eau solaire

Le chauffe-eau solaire utilise l’énergie du soleil pour chauffer l’eau de sa cuve. En d’autres termes, ce type d’appareil fait appel à une énergie renouvelable et propre pour alimenter un foyer en eau chaude sanitaire. Faire le choix d’un équipement de ce genre vous permet de réduire de manière significative vos émissions de CO2 et votre consommation d’énergies fossiles, comme le gaz ou le pétrole.

Parallèlement à cela, le chauffe-eau solaire est un appareil qui vous permet de réaliser des économies d’énergie significatives. En effet, l’utilisation de cet équipement peut vous aider à réaliser jusqu’à 70% d’économie sur vos factures d’eau chaude sanitaire selon Effy. L’énergie solaire étant gratuite, elle vous permet de chauffer votre eau de manière autonome tout au long de l’année (sous réserve que votre logement respecte certains critères essentiels (exposition, niveau d’ensoleillement annuel, etc.)). En outre, si le coût initial de l’installation d’un chauffe-eau solaire peut être assez élevé, il est important de garder à l’esprit que celui-ci est généralement rentabilisé au bout de 5 à 10 ans grâce aux économies d’énergie que vous serez à même de réaliser.

Bon à savoir : si vous souhaitez bénéficier des atouts d’un chauffe-eau thermodynamique (moins cher à l’achat, mais tout aussi rentable sur la durée) sans pour autant renoncer à l’énergie solaire, nous vous recommandons d’opter pour un chauffe-eau thermodynamique compatible avec des panneaux photovoltaïques, comme les modèles Aéromax 5 et Aéromax Split 3 de Thermor.

Choisir son chauffe-eau solaire : critères et conseils

Pour bien choisir votre chauffe-eau solaire, quelques critères de sélection sont essentiels à prendre en considération.

Tout d’abord, il est important de commencer par choisir entre les deux types de chauffe-eau solaires disponibles : les chauffe-eau solaires individuels (CESI) et les chauffe-eau solaires thermodynamiques (CEST). Parmi eux, le CESI reste l’équipement le plus couramment utilisé sur le marché. Il est composé de capteurs solaires thermiques (capables de chauffer directement l’eau de la cuve), d'un ballon de stockage et d'un système de circulation. Le CEST, quant à lui, utilise à la fois l'énergie du soleil et l'électricité pour chauffer l'eau chaude sanitaire.

Attention : ne pas confondre un chauffe-eau thermodynamique compatible panneau photovoltaïque et une CEST. Ces deux équipements reposent sur des systèmes de fonctionnement différents.

Le deuxième critère à observer réside dans la capacité du ballon d’eau chaude dont est équipé votre chauffe-eau. Cette caractéristique doit être déterminée en fonction de la taille de votre foyer et de vos habitudes de consommation. Vient enfin la question de la surface nécessaire pour installer vos capteurs solaires. Ce critère doit être étudié avec soin et avec l’avis d’un installateur professionnel pour vous permettre de faire le meilleur choix possible.

Installation et maintenance : guide pratique

L’installation et la maintenance d’un chauffe-eau solaire sont des étapes essentielles pour assurer sa longévité et ses performances.
 

Les étapes d'installation d'un chauffe-eau solaire

La mise en place de cet équipement commence toujours par l’installation des capteurs solaires sur le toit du logement. Ceux-ci doivent être orientés vers le sud et inclinés selon un angle optimal pour assurer leur exposition aux rayons du soleil. La seconde étape est directement reliée à l’installation du ballon d’eau chaude. Cette étape, tout comme la première, nécessite l’intervention d’un professionnel RGE capable de réaliser les travaux et d’assurer correctement le raccordement du circuit du fluide caloporteur entre les capteurs et la cuve. Une fois l’ensemble de ces étapes réalisées, l’installateur est en mesure de mettre en service le chauffe-eau solaire et de former les utilisateurs aux bases de son fonctionnement.
 

Conseils pour l'entretien de votre chauffe-eau solaire

Pour entretenir correctement votre chauffe-eau solaire, voici quelques conseils à suivre :

  • faites nettoyer les capteurs solaires au moins deux fois par an par un professionnel ;
  • faites également vérifier le circuit du fluide caloporteur tous les deux ans ;
  • s’il en est doté, changer l’anode sacrificielle de votre ballon d’eau chaude tous les 5 à 10 ans ;
  • faites contrôler votre appareil par un professionnel tous les ans.

Ne pas confondre panneau solaire et panneau photovoltaïque

Comme nous l’avons évoqué précédemment, un panneau solaire thermique est différent d’un panneau photovoltaïque. Le premier permet d’utiliser les rayons du soleil pour générer de la chaleur. Le second capte l’énergie solaire dans le but de produire de l’électricité consommable au sein d’un foyer.

Nous espérons que ces quelques conseils vous aideront à mieux comprendre le fonctionnement d’un chauffe-eau solaire.

Retrouvez nos produits concernés

Comment vous aider ?

trouver un installateur

Cherchez près de chez vous

une question ?

contactez-nous