Voir tous les conseils
Voir tous les conseils

Sommaire

Comment bien choisir son chauffe-eau ?

Découvrez nos simulateurs

5 min

Qu'est-ce qu'une anode magnésium, titane ou hybride ?

publié le 08.03.23

Selon la région dans laquelle se trouve votre logement, l’eau que vous utilisez au quotidien peut être plus ou moins corrosive. Cela peut engendrer la rouille des métaux qui demeurent en contact avec eux. 

Une anode est une protection cathodique qui permet de renforcer la protection de l’émail de la cuve des effets corrosifs de l’eau. Il existe différents types d’anodes : anode en magnésium, en titane ou hybride. Dans cet article, nous vous proposons donc de découvrir quelles sont les caractéristiques de ces éléments, ainsi que quelques conseils à prendre en considération pour choisir le meilleur équipement pour votre logement.

L'importance de l'anode magnésium dans le chauffe-eau

Une anode en magnésium (aussi connue sous le nom d’anode sacrificielle) est une protection cathodique qui permet de renforcer la protection de l’émail de la cuve d’un chauffe-eau (horizontal, vertical, électrique ou thermodynamique) des effets corrosifs de l’eau. En d’autres termes, c’est ce petit équipement qui va se désintégrer progressivement sous les effets de la corrosion, à la place des parois de votre cuve. 

L’utilisation d’une anode magnésium est donc essentielle, puisqu’elle permet d’assurer la durabilité d’un chauffe-eau et de toutes ses parties métalliques immergées. Pour assurer sa pérennité, il convient donc d’entretenir votre appareil de manière régulière, notamment en vérifiant la qualité de l’anode, comme nous le verrons ensemble dans la suite de cet article.

 

Anode magnésium

Disponible sur nos modèles de chauffe-eau électriques Malicio 3, Stéatis et Blindé, ce type d’anode est composée de particules de magnésium qui, au contact de l’eau, viennent se déposer sur l’émail d’un chauffe-eau, afin de colmater les éventuelles porosités. Cette intervention repose sur le phénomène d’électrolyse, au cours duquel un courant électrique se forme entre l’anode et les parois du ballon par l’intermédiaire de l’eau. Il est important de préciser qu’il n’y a pas de courant imposé sur une anode magnésium. A noter aussi toutefois qu’une anode magnésium présente l’inconvénient de se dissoudre jusqu’à disparaître complètement. C’est la raison pour laquelle il est essentiel de vérifier l’état de l’anode en magnésium tous les deux à trois ans et de remplacer celle-ci si son diamètre est inférieur à 10 mm, et ce, afin d’assurer la durabilité de l’ensemble de votre appareil.

Découvrez en plus sur la durée de vie d'un chauffe-eau.

Chauffe-eau plat Malicio 3 - Thermor

Chauffe-eau plat Malicio 3

Anode titane

Une anode en titane possède la particularité d’être beaucoup plus résistante qu’une anode en magnésium et demeure quasiment inusable avec le temps. Aussi connue sous le nom d’anode ACI ou “non sacrificielle”, elle ne demande aucun entretien particulier et repose sur la réaction chimique provoquée par le contact du titane avec l’eau. A travers le phénomène d’électrolyse évoqué précédemment, le titane capte les différents minéraux de l’eau et leur permet de se déposer contre les parois de la cuve pour la préserver des effets corrosifs de l’eau. Contrairement à la protection magnésium, l’ACI utilise un courant imposé envoyé par la carte thermostat. Attention ! De par son fonctionnement, une anode en titane est plutôt recommandée dans le cas où l’eau utilisée au quotidien est particulièrement riche en minéraux (calcium et magnésium).

 

Anode hybride    

Placée dans nos chauffe-eau thermodynamiques Aéromax 5, Aéromax Split 3 et Aéromax Access, ainsi que dans nos modèles électriques Duralis et Duralis Connect, l’anode ACI hybride repose sur la combinaison des deux technologies précédemment évoquées dans cet article.

Ici aussi, contrairement à la protection magnésium, l’ACI utilise un courant imposé envoyé par la carte thermostat. En effet, une anode hybride est composée de titane et recouverte de magnésium. Comme dans le cadre d’une anode en magnésium classique, le phénomène d’électrolyse permet de positionner les particules contre la paroi pour préserver la cuve d’eau de la corrosion. Un courant électrique de faible intensité est envoyé dans l’eau pour utiliser les minéraux naturellement présents contre la paroi émaillée de la cuve et la protéger de la corrosion. Parallèlement à cela, la réaction chimique provoquée par le contact du titane avec l’eau permet d’assurer cette protection sur le long terme. Une anode ACI hybride permet donc de bénéficier d’une protection complète contre la corrosion, et ce, sur le plus long terme. 

 

L'entretien de l'anode magnésium

Vous l’aurez compris, l’entretien d’une anode magnésium dépend de la longévité de votre chauffe-eau. C’est la raison pour laquelle il convient de vérifier au moins 2 à 3 fois par an la qualité de cette dernière et d’effectuer son remplacement si besoin. 

 

Quand faut-il remplacer une anode en magnésium ?

En moyenne, il est important de remplacer une anode en magnésium tous les 2 à 3 ans. Toutefois, ce critère dépend surtout de la dureté de votre eau.

 

Comment procéder au remplacement d'une anode magnésium ?

Le remplacement d’une anode magnésium est assez simple à effectuer. Il vous faudra simplement vous munir de différents outils, notamment : 

  • d’un tournevis ;
  • d’une pince clé à molette ;
  • d’un joint 20/27.
     

Bon à savoir

Vous n’êtes pas très à l’aise avec le bricolage, nous vous recommandons vivement de faire appel à un professionnel de la plomberie pour vous aider à procéder au changement de votre anode

 

Stéatis - Chauffe-eau électrique - Thermor

Stéatis - Chauffe-eau électrique

Étapes à suivre pour remplacer une anode dégradée

Si vous décidez de remplacer vous-même votre anode, voici les étapes à suivre pour y parvenir : 

  • commencez par couper l’alimentation électrique du ballon la veille de votre intervention et videz le ballon d’eau chaude en utilisant l’eau stockée pour prendre une douche ou cuisiner ;
  • le jour de l’intervention, fermez la vanne d’alimentation d’eau générale, ouvrez la vanne de purge du groupe de sécurité et ouvrez les robinets jusqu’à ce que l’eau cesse de couler ;
  • ouvrez ensuite le capot de protection et prenez en photo le branchement des fils électriques pour être sûr de les replacer correctement par la suite ;
  • débranchez le thermostat et la terre ;
  • dévissez les vis de la platine, retirez le joint, la résistance et l’anode ;
  • remplacez l’anode magnésium (si elle présente un diamètre de moins de 1 cm) et remontez le tout avec un nouveau joint ;
  • remplacez le nouveau groupe de sécurité ;
  • fermez les robinets et ouvrez la vanne d’alimentation générale tout en vérifiant qu’il n’y ait pas de fuite ; 
  • remontez le thermostat ;
  • fermez le capot de protection.

Retrouvez nos produits concernés

Comment vous aider ?

trouver un installateur

Cherchez près de chez vous

une question ?

contactez-nous