Une pompe à chaleur est-elle bruyante ?

Publié le 10.01.2024

Les pompes à chaleur ont la cote depuis quelques années. Solution de chauffage performante, écologique et peu gourmande en énergie… les avantages sont nombreux !

Cependant, le bruit émis par les pompes à chaleur semblerait être un inconvénient non négligeable. Mais qu’en est-il vraiment ? Une pompe à chaleur est-elle réellement bruyante ? Bruit léger ou véritable nuisance sonore ? Quelle est la législation à ce propos et quelles solutions trouver ? Quelques éléments de réponse dans cet article.

 

D'où vient le bruit émis par une pompe à chaleur ?

Qu’il s’agisse de pompes à chaleur air-air ou de pompes à chaleur air-eau, ces appareils émettent toujours un bruit de fond, même les modèles les plus récents. Mais d’où vient ce bruit exactement ? Avant toute chose, commençons par rappeler le fonctionnement de la pompe à chaleur.

 

Fonctionnement d’une pompe à chaleur

Une pompe à chaleur air-air ou air-eau est chargée de récolter les calories présentes naturellement dans l’air extérieur pour les transformer en chaleur et ainsi assurer le chauffage de votre maison.

Les calories récupérées par la pompe à chaleur chauffent un liquide frigorigène qui passe à l’état gazeux. Le liquide passe par un compresseur puis un condensateur. Ce dernier libère la chaleur directement dans l’eau du réseau de chauffage (pour les modèles de pompe à chaleur air-eau) ou dans l’air de votre logement (pour les pompes à chaleur air-air).

 

Principale cause du bruit généré par une pompe à chaleur

Toutes les composants d’une pompe à chaleur ne sont pas bruyantes. C’est l’unité extérieure qui est responsable du bruit de fond potentiellement gênant, car c’est là qu’est situé le ventilateur et le compresseur de votre pompe à chaleur. Il est donc très important de ne pas installer la pompe à chaleur près des chambres de la maison ou de celles des habitations voisines, sous peine de générer une gêne, voire des conflits de voisinage…

Unité extérieure climatisation zoom jardin - Thermor

Climatisation unité extérieure - Nagano

Facteurs influençant le niveau sonore

Le niveau de gêne sonore en lien avec une pompe à chaleur dépend généralement de l’emplacement de l’unité extérieure par rapport à la configuration de votre propre logement ou l’emplacement de l’habitation de vos voisins. Si l’unité est placée sous des fenêtres ou à proximité directe de celles-ci, la nuisance sonore sera plus élevée que si l’unité extérieure est isolée sur un mur, loin de toutes ouvertures. En outre, si votre logement est très proche de celui de vos voisins, cela peut aussi présenter un facteur d’influence sur le niveau de nuisance sonore d’une pompe à chaleur

 

Que dit la réglementation sur le bruit des pompes à chaleur ?

Une pompe à chaleur génère un bruit de fond en dehors de la maison, au niveau de l’unité extérieure. Ce bruit peut se transformer en réelle nuisance sonore si elle est mal installée ou positionnée… Personne n’apprécie d’être importuné par des bruits de ventilateur, surtout durant la nuit !

Le niveau sonore d’une pompe à chaleur varie entre 45 et 65 décibels lorsqu’on prend la mesure juste à côté de l’unité extérieure. Bien-sûr, ce chiffre décroît lorsque l’on s’en éloigne. L’installateur est donc tenu de respecter quelques règles pour ne pas amplifier le phénomène. Par exemple, il est recommandé de ne pas placer la pompe à chaleur trop près d’un mur ou dans un coin pour ne pas créer de caisse de résonance. 

Il n’existe pas de réglementation spécifique à l’installation des pompes à chaleur concernant les possibles nuisances sonores. Seul le bruit ambiant est réglementé. Si vous ne souhaitez pas devoir désinstaller votre appareil pour non-conformité suite à une plainte du voisinage, nous vous conseillons de faire une demande auprès de l’installateur. Enjoignez-le à mettre en œuvre les mesures permettant de ne pas occasionner de pollution sonore.

 

Que faire si la pompe à chaleur de mon voisin fait trop de bruit ?

Votre voisin a installé une pompe à chaleur chez lui et le bruit généré par le module extérieur vous gêne ? Cette situation n’est pas une fatalité et il est tout à fait possible de trouver des solutions. 

Dans un premier temps, nous vous conseillons de prendre contact avec votre voisin, car il n’a sûrement pas conscience de la gêne occasionnée par sa pompe à chaleur

Vous pouvez discuter avec lui des solutions envisageables. Il peut s’agir : 
 

  • De prévoir la mise en place d’une haie à feuillage dense (et persistant, pour qu’il fasse effet toute l’année) entre le jardin de votre voisin et le vôtre. Le feuillage est un isolant acoustique relativement efficace. 
  • De disposer un écran anti-bruit devant l’unité extérieure (il existe des modèles prévus spécialement pour les pompes à chaleur).
  • De déplacer la pompe à chaleur pour l’éloigner de votre habitation.

 

Conflits sonores avec les voisins : démarches à entreprendre

En cas de conflit avec votre voisinage induit par les nuisances sonores de votre pompe à chaleur, voici quelques conseils à suivre : 

  • tentez tout d’abord de résoudre le conflit à l’amiable : essayez d’établir un dialogue avec votre voisin pour mieux comprendre les raisons de sa gêne ;
  • essayez de mettre en place les solutions que nous avons précédemment évoquées. 

Si ces dernières ne fonctionnent pas, il est possible de faire appel à un conciliateur. En cas de non résolution, votre affaire pourra se retrouver portée devant le Tribunal d’instance. Celui-ci peut alors vous condamner à déplacer votre pompe à chaleur et/ou à payer des indemnités à votre voisin si vous n’avez pas respecté toutes les mesures en vigueur.
 

Aérolia - Pompe à chaleur air-eau - Thermor

Aérolia - Pompe à chaleur air-eau

Si cette discussion vous semble fertile et que vos voisins sont peu coopérants, vous pouvez contacter directement la mairie et faire appel à un professionnel pour opérer à un relevé sonore. L’avis d’un expert peut être également requis.

 

Est-il possible de réduire le bruit d'une pompe à chaleur ?

Pour limiter au maximum le bruit de la pompe à chaleur et éviter les conflits avec les voisins, l’installation doit être faite correctement, en respectant quelques règles de base. Nous vous conseillons de faire appel à un professionnel qui saura réaliser un aménagement judicieux. N’hésitez pas à lui demander expressément de veiller à limiter au maximum l’impact sonore de la pompe à chaleur

Pour réduire le bruit d’une pompe à chaleur, il faut veiller, lors de l’installation :

  • à ne pas orienter l’unité extérieure vers les maisons voisines ;
  • à laisser un espace de 50 cm entre la pompe à chaleur et le mur de façon à éviter la réverbération acoustique
  • à installer le groupe extérieur sur des supports adaptés
  • et à investir, si besoin, dans des dispositifs d’isolation phonique. Par exemple, un capot d’insonorisation ou un écran anti-bruit spécialement conçus pour les pompes à chaleur. 

Si vous constatez un bruit anormalement élevé provenant de votre appareil, il peut s’agir de feuilles mortes ou de brindilles qui se sont glissées à l’intérieur de l’unité et qui amplifient le bruit. Il est alors nécessaire de procéder à un nettoyage. Pour éviter ce cas de figure et de façon à vous assurer du bon fonctionnement et de la conformité de votre appareil, il est primordial de prévoir un entretien régulier.
 

Réduire le bruit de sa pompe à chaleur : astuces pratiques

Pour limiter l’impact du bruit de votre pompe à chaleur, voici quelques astuces pratiques à appliquer au moment d’installer votre équipement : 

  • choisir un modèle de pompe à chaleur silencieux : les pompes à chaleur (air-air ou air-eau) de Thermor sont parmi les plus silencieuses du marché, avec un volume sonore minimum de 19 db. Veillez également à sélectionner une pompe dont le niveau de puissance est adapté à vos besoins. Qu’elle soit sous-dimensionnée ou surdimensionnée, cela peut entraîner une hausse des nuisances sonores si la puissance de votre équipement n’est pas en corrélation avec vos besoins ;
  • utilisez des éléments anti-bruit autour de votre unité extérieure (écran anti-bruit, isolant phonique, caisson anti-bruit, etc.) ;
  • veillez à assurer l’entretien de votre équipement de manière régulière pour éviter que des feuilles ne s’introduisent dans l’unité extérieure et finissent par gêner le ventilateur. 

 

Sélection judicieuse de l'emplacement

La meilleure solution pour limiter les problèmes induits par une nuisance sonore est de choisir avec soin l’emplacement de votre pompe à chaleur avant de la faire installer. Pour ce faire, n’hésitez pas à faire appel aux conseils d’un professionnel qui sera en mesure de vous aiguiller au mieux sur l’emplacement à choisir pour assurer votre confort et celui de votre voisinage. 

Voici quelques conseils complémentaires à observer au moment de choisir l’emplacement de votre appareil : 

  • éloignez-vous au maximum des fenêtres et des pièces où vous séjournez le plus (salon, chambre, etc.), ainsi que de l’habitation de vos voisins ;
  • orientez l’appareil de sorte que le son ne se propage pas en direction du logement de vos voisins ;
  • ne choisissez pas un endroit creux ou clos : les ondes sonores ne seront qu’amplifiées par l’acoustique.

Bon à savoir : pour vous aider à choisir le meilleur emplacement possible pour votre pompe à chaleur, l’ADEME a rédigé pour vous un guide dédié à l'installation d’une pompe à chaleur. N’hésitez pas à le consulter avant de commencer vos travaux de mise en place !