Comment fonctionne le chauffage électrique ?

Comment fonctionne le chauffage électrique ?

Publié le 09.03.2020

Impossible d’imaginer se passer de chauffage. Mais en hiver, lorsque le froid mordant se fait ressentir même dans votre intérieur, les fluctuations de température sont parfois trop importantes.

Dans ce cas, monter ou baisser le chauffage électrique risque de ne pas améliorer votre confort. Alors, comment profiter d’un meilleur chauffage dans la maison ?
 

Le confort thermique : la clé du bien-être

En hiver, pour se sentir bien chez soi il faut une température de 19 à 20°. Mais la température de l’air ambiant suffit-elle pour rendre confortable votre intérieur ? Contrairement aux idées reçues, non. Chez vous, les sources d’inconfort peuvent être nombreuses vous empêchant de profiter pleinement de votre foyer. Afin d’atteindre un confort thermique optimal, 3 critères sont déterminants :

  1. La température : celle-ci doit être stable et homogène dans toute la pièce, et même au niveau des murs et des fenêtres. Rien de pire qu’un chauffage à l’effet yoyo qui ne chauffe que l’air ambiant.
  2. Le taux d’humidité : allumer le chauffage, notamment un radiateur électrique, peut assécher l’air. Pour un air agréable à respirer, le taux d’humidité idéal se situe entre 40 et 60%.
  3. Les mouvements de l’air : ceux-ci doivent être minimisés dans la pièce pour ne pas déséquilibrer votre confort thermique. Avant de rénover votre chauffage électrique, il peut être donc important de vérifier l’isolation de votre domicile. Les ouvertures, et même les murs, sont source de transfert de chaleur.

Améliorer le confort de votre intérieur avec des radiateurs électriques

La technologie des anciens radiateurs électriques était loin d’être idéale pour atteindre un véritable confort thermique. L’air chaud s’élevait directement vers le haut– provoquant une différence de température entre le sol et le plafond - était asséché et désagréable à respirer. Bref, on pouvait rêver mieux pour profiter de son intérieur !

Première innovation dans le monde des radiateurs électriques : le panneau rayonnant, également appelé « radiateur radiant ». Ce système de chauffage électrique utilise des résistances qui chauffent un panneau produisant des rayons infrarouges. Identiques aux rayons du soleil, ils permettent ainsi de chauffer l’air mais aussi les surfaces comme les murs.

Autre évolution : les radiateurs électriques à chaleur douce qui rayonnent à basse température. Contrairement à un panneau rayonnant, la chaleur qui s’échappe d’un radiateur à chaleur douce est moins élevée. En façade, sa température ne dépasse pas les 70°, le rayonnement de chaleur est plus doux, moins agressif. Vous commencez alors à vous approcher du parfait confort.

Bilbao 3 - Radiateur électrique connecté - Thermor

Bilbao 3 - Radiateur électrique connecté

Radiateurs électriques à inertie : la recherche du confort absolu

L’ingrédient secret pour atteindre le confort absolu ? L’inertie. Il s’agit de la capacité d’un matériau à emmagasiner la chaleur et à la restituer de façon progressive. Tout comme la plaque de fonte d’une cheminée qui continue à diffuser la chaleur même lorsque le feu est éteint, un radiateur à inertie profite d’un point chaud stable qui réchauffe la pièce harmonieusement.

Un radiateur électrique chaleur douce à inertie apporte un confort identique à celui d’un chauffage central, une température homogène dans toute la pièce et un air sain et agréable.

Dorénavant dotés de la technologie Pilotage Intelligent, les radiateurs chaleur douce à inertie apportent du confort en continue dans toute votre maison et vous permettent de faire des économies d’énergie. Ils apprennent et mémorisent votre rythme de vie, détectent votre présence et peuvent même anticiper la chauffe avant votre retour du travail. Ne vous reste plus qu’à profiter et savourer une chaleur réconfortante.