Pompe à chaleur : tout ce qu'il faut savoir pour chauffer votre maison

Pompe à chaleur : tout ce qu'il faut savoir pour chauffer votre maison

Publié le 06.03.2024

La pompe à chaleur est un équipement de plus en plus répandu, en particulier dans les maisons. En effet, ses multiples avantages font d’elle un système de chauffage parmi les plus rentables du marché, sans pour autant négliger les enjeux écologiques. 

Dans cet article, nous vous proposons donc de découvrir ensemble les différents types de pompes à chaleur pouvant être installées au sein de votre logement, les étapes d’installation, ainsi que les consignes d’entretien à respecter pour profiter au mieux de votre appareil. 

Aérolia - Pompe à chaleur air-eau - Thermor

Aérolia - Pompe à chaleur air-eau

Les avantages d'une pompe à chaleur

Le premier avantage notable d’une pompe à chaleur réside dans le fait qu’elle peut être installée à la fois dans une maison neuve, dans le cadre d’une rénovation énergétique ou même dans une maison ancienne, comme nous le verrons en détail dans la suite de cet article. 

En fonction de la technologie qu’elle utilise, une pompe à chaleur peut fonctionner avec différents systèmes de chauffage (plancher chauffant, radiateurs) et produire de l’eau chaude sanitaire

Parallèlement à cela, une pompe à chaleur utilise des ressources naturelles et renouvelables pour produire de la chaleur, comme nous le découvrirons un peu plus tard dans cet article. Il s’agit donc de l’un des systèmes de chauffage les plus économiques du marché, notamment par rapport aux radiateurs électriques ou aux chaudières au fioul ou au gaz, par exemple. 

 

Quelle pompe à chaleur choisir pour sa maison ?

Si vous souhaitez installer une pompe à chaleur dans votre maison, plusieurs critères sont à prendre en considération. Le premier d’entre eux est bien entendu lié au mode de fonctionnement sur lequel repose la pompe à chaleur. On distingue deux types de pompes à chaleur adaptées aux maisons :  

Fonctionnement d'une pompe à chaleur

Vous l’aurez compris, il existe deux types de pompes à chaleur particulièrement adaptées pour équiper une maison. Intéressons-nous maintenant à leur mode de fonctionnement.

 

La pompe à chaleur air-eau : la plus adaptable

Une pompe à chaleur air-eau, comme notre modèle Aérolia, est composée de deux unités : une unité intérieure et une unité extérieure. Cet appareil utilise le fluide frigorigène pour capter les calories présentes dans l’air via l’unité située à l'extérieur du logement. Par la suite, ces calories sont injectées dans le système de chauffage hydraulique d’une maison via l’unité intérieure, notamment grâce au changement d'état du fluide. C’est d'ailleurs la raison pour laquelle la pompe à chaleur air-eau est une alternative idéale dans le cadre de travaux de rénovation énergétique : elle peut tout à fait être intégrée au circuit de chauffage actuel et ne nécessite que peu de travaux d'installation. 

 

La pompe à chaleur air-air : le choix de la réversibilité

La pompe à chaleur air-air se caractérise par sa capacité à récupérer les calories présentes à l’extérieur pour les diffuser ensuite sous la forme d’air à l’intérieur de la maison. Elle est également pourvue d’une unité extérieure et peut être combinée à une ou plusieurs unités intérieures, à disposer dans diverses pièces de votre habitation : on parle alors de climatisation mono-split ou climatisation multi-split. Ce type d’équipement permet de bénéficier du chauffage et de la climatisation d’une ou de plusieurs pièces de votre maison pendant l’été.

 

Installation d'une pompe à chaleur pour une maison

Pour installer une pompe à chaleur dans votre maison, nous vous recommandons vivement de faire appel à un installateur professionnel RGE*. Ce dernier sera en mesure de vous aider à choisir l’appareil le plus adapté à vos besoins, sa puissance et son positionnement au sein de votre propriété (notamment en ce qui concerne l’unité extérieure). 

Aérolia - Pompe à chaleur air-eau - Thermor

Aérolia - Pompe à chaleur air-eau

Effectuer le diagnostic thermique de sa maison

Le diagnostic thermique de votre maison est une étape indispensable dans le cadre de l’installation d’une pompe à chaleur. Il permet, entre autres, de déterminer la faisabilité de votre projet : en effet, moins votre logement est isolé, plus la pompe à chaleur devra être puissante, sa consommation énergétique sera très élevée, sans pour autant vous permettre de bénéficier d'un bon niveau de confort thermique

 

Les étapes de l'installation

L’installation de votre pompe à chaleur au sein de votre maison se déroule en plusieurs étapes. Pour vous donner un ordre d’idée du déroulement des travaux, voici ce que le professionnel RGE* sera en mesure d’effectuer chez vous :    

  • réaliser le bilan thermique de votre logement : une étape nécessaire pour déterminer la faisabilité du projet, le type d’équipement et la puissance de ce dernier ;
  • choisir l’emplacement de votre pompe à chaleur : cette étape concerne avant tout l’unité extérieure de votre appareil. En effet, celle-ci doit être positionnée de sorte qu’elle ne génère pas de nuisance sonore pour votre voisinage ou pour vous-même. Découvrez notre article dédié sur le bruit d'une pompe à chaleur ;
  • vérifier la compatibilité de l’équipement avec le chauffage existant : cela concerne surtout l’installation d’une pompe à chaleur air-eau, vouée à se greffer sur un système de chauffage déjà existant.    

A la suite de ces différentes étapes, le professionnel RGE QualiPAC* en charge d’installer votre équipement prendra rendez-vous avec vous pour définir une date de début de travaux. Ceux-ci s’étendent généralement sur quelques jours, en fonction de la nature du chantier, du type de pompe à chaleur que vous aurez choisi et de la complexité relative à l’installation des différentes unités. 

Vous souhaitez en savoir plus sur le prix d'une pompe à chaleur pour une maison ? Découvrez nos sujets dédiés :

 

Entretien de la pompe à chaleur de votre maison

En règle générale, les pompes à chaleur sont assez simples à entretenir. Toutefois, les pompes à chaleur aérothermiques se différencient de par leur grande simplicité en termes d’entretien. Découvrez en plus sur l'entretien d'une pompe à chaleur.

unité extérieure climatisation maison

Climatisation unité extérieure - Nagano

Pompe à chaleur aérothermique : un entretien simplifié

Une pompe à chaleur air-air, tout comme une pompe à chaleur air-eau, doit être contrôlée tous les deux ans par un professionnel certifié RGE*, afin de s’assurer de son étanchéité et de son bon fonctionnement. Ce contrôle peut même être ramené à un an si votre appareil manipule plus de deux kilos de fluide frigorigène. Parallèlement à cela, il vous suffit de dépoussiérer régulièrement vos unités pour assurer une bonne circulation de l’air et la qualité de ce dernier. 

 

Quelle pompe à chaleur choisir pour profiter des aides financières ?

Les pompes à chaleur air-air et air-eau sont toutes deux éligibles aux aides financières. Toutefois, il est important de garder à l’esprit que ces aides sont attribuées sous conditions de ressources et en fonction des critères de performance de votre pompe à chaleur. En outre, pour pouvoir bénéficier des aides financières en lien avec l’installation d’une pompe à chaleur, il vous faudra impérativement confier son installation à un professionnel certifié RGE et QualiPAC*. 

 

Installer une pompe à chaleur dans une maison ancienne

Vous venez d’acquérir une maison ancienne et vous souhaitez installer une pompe à chaleur pour rénover son système de chauffage ? C’est possible, mais plusieurs conditions sont à respecter.

Comme nous l’avons mentionné précédemment, la qualité de l’isolation d’une maison est un critère primordial à prendre en considération avant d’envisager d’installer ce type d’équipement de chauffage. Il vous faudra donc vous assurer de la qualité de celle-ci avant de vous engager dans un projet d’achat de pompe à chaleur, quelle qu’elle soit. Par la suite, nous vous recommandons d’opter pour une pompe à chaleur aérothermique (pompe à chaleur air-eau ou air-air), qui nécessite globalement moins de travaux d’installation qu’une pompe géothermique, par exemple. 

Vous avez à présent toutes les cartes en main pour faire installer une pompe à chaleur dans votre maison

* Le label Reconnu Garant de l'Environnement (RGE) est une accréditation valable 4 ans délivrée par le Cofrac (www.cofrac.fr) aux entreprises dont le domaine d'activité est lié à la rénovation énergétique et aux énergies renouvelables. 
Le label RGE garantie la formation complète des professionnels, une assurance des activités concernées, la réalisation d'un quota d'installation minimum, la responsabilité des travaux réalisés en sous-traitance et un contrôle régulier de certaines installations réalisées.