Sèche serviettes Symphonik

Les informations pratiques sur le sèche-serviettes : dimensions, largeur, hauteur, consommation…

Publié le 28.01.2022

Pour bon nombre de foyers, le sèche-serviettes est devenu un équipement à part entière de la salle de bains. Il permet de profiter d’un linge de bain sec et, pour certains modèles, fait office de chauffage d’appoint.

Dimensions, largeur, hauteur d’un sèche-serviettes… autant d’informations pratiques pour réaliser votre projet d’aménagement et vous renseigner sur d’autres spécificités du matériel, comme la consommation énergétique ou le design.

 

Quels sont les avantages d’un sèche-serviettes ?

La montée en température d’un sèche-serviettes est homogène. Cela vaut notamment pour les modèles électriques, mixtes et eau chaude. Enfin, le design d’un sèche-serviettes est étudié pour s’accorder à différents styles de décoration intérieure, facilitant ainsi son intégration.

Les sèches-serviettes Thermor équipés de la technologie brevetée 3cs® peuvent simultanément chauffer la salle de bain, sécher et chauffer les serviettes, et ce, même lorsqu’ils sont recouverts de serviettes. Dotés de fonctions intelligentes (selon modèle), les sèche-serviettes Thermor permettent de réaliser des économies d’énergie. Parmi ces dernières :

  • Pilotage et programmation à distance (via smartphone) : grâce à l’application Cozytouch, pilotez vos sèche-serviettes d’où vous voulez et quand vous voulez
  • Détection d'occupation : permet aux sèche-serviettes de s’adapter à votre rythme de vie
  • Programmation personnalisable

Les différents modèles de sèche-serviettes

De nombreux modèles de sèche-serviettes pour convenir aux besoins de tous

Comment fonctionne un sèche-serviettes ? Il existe plusieurs technologies pour proposer une base d’utilisation commune. On distingue alors les dispositifs suivants :

  • le sèche-serviettes électrique à inertie (fluide ou sèche) ;
  • le sèche-serviettes à eau chaude ;
  • le sèche-serviettes mixte ;

En règle générale, il est réalisé en aluminium ou en acier afin de renforcer sa résistance à un taux hygrométrique élevé. Qu’il soit noir, blanc ou d’une autre couleur, le sèche-serviettes se décline avec de nombreuses teintes. Les principales différences entre les gammes d’équipements résident dans le système de chauffe, leur volume et leur consommation énergétique.

 

Des modèles pensés pour les petits espaces

Vous manquez d’espace dans votre salle de bains ? Il existe désormais des modèles de sèche-serviettes compacts pensés pour les petits espaces :

  • Le Riviera 2 : il allie simplicité d’usage et design pour s’adapter à toutes les salles de bains. Disponible avec ou sans soufflerie et équipé de la technologie 3CS : profitez d’une salle de bains bien chaude, même lorsque le radiateur est recouvert de serviettes et un temps de séchage réduit des serviettes.
  • Le Majorque : Compact, il sait se faire discret et vous permet de profiter du confort d'une chaleur réactive et d'une serviette sèche à la sortie de la douche.

 

Comment choisir un sèche-serviettes ?

Différents critères de sélection vous permettent de choisir au mieux votre sèche-serviettes. Parmi les points à considérer pour votre achat, attardez-vous sur :

  • la compatibilité avec votre installation domestique ;
  • le design et les couleurs disponibles, comme le noir ou une teinte claire ;
  • la puissance traduite en watts : comptez 100 à 125 W par m² ;
  • le mode de fonctionnement.

Considérez aussi les dimensions (largeur, hauteur…) du sèche-serviettes pour déterminer où l’installer au sein de votre salle de bains. N’hésitez pas également à vous appuyer sur notre aide aux choix pour trouver le modèle qui vous correspond.

Riviera 2 noir - Radiateur sèche-serviettes - Thermor

Riviera 2 étroit noir - Radiateur sèche-serviettes

L’importance des dimensions, de la largeur et de la hauteur pour votre sèche-serviettes

Le rôle des dimensions dans le choix d'un sèche-serviettes

Les dimensions, la largeur et la hauteur d’un sèche-serviettes jouent un rôle primordial pour savoir où installer votre appareil. Le format de votre équipement s’adapte à la superficie de votre salle de bains. Pour les espaces les plus restreints, il est recommandé d’opter pour un modèle compact, comme un petit sèche-serviettes eau chaude ou électrique. Le plus souvent, la production présente des mesures standardisées. Par exemple, la largeur est de 30 à 80 cm pour la majorité des sèche-serviettes. Cela vaut également pour la hauteur (1 m, 1,5 m ou 1,8 m).

 

Comment installer un sèche-serviettes et dans quelles conditions ?

Si votre logement est équipé d’un chauffage central, il est préférable de faire appel aux services d’un installateur professionnel pour l’installation d’un sèche-serviettes mixte ou eau-chaude. Si vous ajoutez un sèche-serviettes dans une salle de bain qui a déjà un radiateur eau chaude, par exemple, il se peut que la tuyauterie doive être remaniée et déplacée – ce qui nécessite une certaine connaissance produit. Si vous n’avez pas de système de chauffage central à eau chaude conventionnel, vous aurez besoin d’un sèche-serviettes électrique qui doit être raccordé au secteur. Toute intervention sur le réseau électrique comporte certaines opérations qui peuvent nécessiter les compétences d’un professionnel. De toute évidence, faire appel à un installateur qualifié de confiance pour faire le travail rendra les choses plus simples et garantira que le travail soit fait correctement.